Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

DAKARACTU.COM Lors de l’interrogatoire de Amadou Latyr Diouf par ailleurs responsable des  opérations service caisse de la CBAO ce dernier a fait quelques révélations sur le coffre 115 attribué à Aida Ndiongue et que quelques temps plus tard l’homme d’affaire Mbackiou Faye a présenté comme le sien. 
« Le contrat pour ce coffre date de 1992. Quand Mbackiou Faye m’a dit qu’il avait besoin d’un nouveau coffre j’ai regardé dans le box où sont gardées les clés des coffres disponibles et j’ai pris celle du coffre 115. Il avait demandé de préférence un des anciens coffres qu’il dit plus sûr.  

Ce choix du coffre résulte donc du hasard et je ne savais pas qu’il avait été attribué à la dame Aida Ndiongue.  Je ne saurai vous dire pourquoi il y avait un contrat en son nom et qu’elle ne détenait pas les clefs.  Par contre pour Mbackiou Faye j’avais établi un contrat mais par oubli de ma part il n’a pas été signé ni par lui ni par moi.  C’est la raison pour laquelle il n’a jamais payé de redevance pour ce coffre. » A-t-il déclaré. 
Selon « Libération » l’agent bancaire a été aussi cuisiné sur le fait qu’Aida Ndiongue aurait pu « endosser » des comptes pour d’autres ? « A ma connaissance non », renseigne Diouf. 

source: http://www.dakaractu.com/photo/art/default/6490881-9789318.jpg?v=1396518778

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?