Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le pouvoir en place ne laissera jamais Abdoulaye Wade déstabiliser le pays. Selon Abou Abel Thiam, responsable à l’APR, qui intervenait ce samedi sur RFM, l’ex-président veut diviser le pays. Aucune personne ne peut mettre en péril les institutions au nom de la démocratie. Que Wade se limite à son rôle d’opposant.

 

«Il est venu, il a fait son show, qu’il se limite à ça. Qu’il reste dans la Politique, qu’il fasse sa Politique mais qu’il reste dans la République. Il ne faudrait pas que comme il a l’habitude de le faire qu’il envoie des jeunes au sacrifice pour son compte à lui ou pour le compte de son fils. 

Qu’il y ait une opposition dans un pays, tout le monde doit s’en féliciter. Nous ne sommes pas dans un régime totalitaire ; ce pays a été une démocratie avant Macky Sall, avant Abdoulaye Wade,  lui-même. Ce pays a un ancrage démocratique profond. Mais, on doit cet ancrage, à la liberté d’expression à la solidité de nos institutions. 

Il ne faudrait pas que les gens s’amusent pour des contingences personnelles pour fragiliser les institutions. Mais, il ne faudrait pas justement qu’au nom de la démocratie, on tue la démocratie. En vertu de quoi, dans un pays démocratique, dans un Etat de droit, devrait-on laisser quelqu’un parler de coup d’Etat, de marche sur le palais, parler de gendarmerie, de police et de forces armées qui ne seraient pas aux mains du chef de l’Etat, chef suprême des armées ? 

Abdoulaye Wade n’a pas le droit de jouer avec la ligne rouge. Il y a une  ligne rouge infranchissable pour qui que ce soit. Et Abdoulaye Wade a tendance justement à être à cheval sur cette ligne et à jouer sur les mots. Nous avons parfaitement décrypté son message. Il est dans la sédition, il est dans l’appel à la sédition. L’Etat sera là pour faire face à lui et à quiconque s’amusera avec ce jeu dangereux pour nos institutions». 

SOURCE: FERLO

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?