Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Dim, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Secrétaire exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire a révélé hier, mardi 10 juin à la sortie d'un conseil interministérielle consacré à l'opérationnalisation du Plan de réponse 2014 d'assistance des ménages en situation d'insécurité alimentaire que 67 500 ménages au Sénégal sont touchés par la crise alimentaire. Selon lui, le gouvernement lancera dès vendredi 13 juin prochain à Oussouye les opérations de distribution des vivres, des intrants et des aliments de bétails aux populations concernées.

 

La crise alimentaire touche actuellement 67 500 ménages au Sénégal. L’information est d’Ali Mohamed dit Sega Camara, Secrétaire exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire. Il l’a livré hier, mardi 10 juin à la sortie d’un conseil interministérielle consacré à l’opérationnalisation du Plan de réponse 2014 d’assistance des ménages en situation d’insécurité alimentaire, présidé par le Premier ministre, Aminata Touré. Faisant l’économie de cette rencontre qui a duré moins d’un tour d’horloge, le Secrétaire exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire, indiquant qu’il n’y a pas de concentration du fléau dans une région donnée, a déclaré: «nous n’avons pas de grandes zones, nous avons des poches éparpillées dans tout le pays. Ce sont ces poches que nous avons rassemblées et qui constituent 67500 ménages affectés par la vulnérabilité alimentaire sur les 1 392 258 ménages que compte le Sénégal». 
 
Cependant, nonobstant ce nombre, qui représente des millions de sénégalais touchés par ce fléau, Ali Mohamed dit Sega Camara précise tout de même qu’il n’y a pas de péril en la demeure. «Dans le jargon du monde alimentaire, il faut atteindre le seuil de 30% de vulnérables à l’insécurité alimentaire pour parler de crise alimentaire. Le Sénégal est à un taux de 5%, donc très largement loin de la crise alimentaire. On ne parle de crise alimentaire que lorsque le pays atteint le niveau 4 et il n’y en a pas. Tous les spécialistes du monde et de la sous-région, y compris le Cilss (Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel) qui coordonne tout cela, tout le monde est d’accord que le Sénégal a atteint, par le billet de 67500 ménages, le niveau trois».
 
Poursuivant, il assure que le gouvernement, conformément à ses prérogatives d’assurer la sécurité alimentaire à tout citoyen sénégalais, a décidé de prendre à bras-le-corps cette question depuis le 02 avril dernier avec le lancement du Plan de réponse 2014 d’assistance des ménages en situation d’insécurité alimentaire à la suite d’un Conseil interministérielle. La phase d’opérationnalisation de cette stratégie consistant à mettre les vivres, les intrants et les aliments de bétails à la disposition des populations concernées sera lancée le vendredi 13 juin prochain à Oussouye, localité où, il y a le niveau le plus élevé de nombre de populations affectées, a-t-il informé en marge de cette réunion tenue dans la salle de conférence de la Primature. Cette étape fait suite, selon lui, à l’opération de ciblage national, effectuée un peu partout à travers les localités. Celle-ci a permis le ciblage géographique et physique des maisons en se basant sur l’enquête nationale sur la sécurité alimentaire de juin 2013.

 

source:http://www.sudonline.sn/67-500-menages-en-situation-de-vulnerabilite_a_19341.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?