Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
27
Ven, Mai
7 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Depuis quelques semaines bruit dans Touba une affaire de prêches « anti-mouridisme », pour ne pas dire non conformistes, imputés à Serigne Amsatou Diakhaté, maître coranique et petit-fils de Serigne Alamine Gaye.  
Il est accusé de s’attaquer à Serigne Touba et ses enseignements à travers des communications récurrentes distillées à partir de son école coranique à l’intention surtout d’une cible composée de jeunes pousses chaque jour de plus en plus importantes en nombre.  
D’abord dénoncé par ses propres parents, Amsatou Gaye a été ensuite réprimandé par la dahira Safinatoul Amann qui n'a pas manqué de convoyer une délégation auprès du Khalife Général des Mourides.   

Menacé d’expulsion suite à l’autorisation délivrée depuis Keur N'ganda par Serigne Sidi Mokhtar M'backé, Serigne Amsatou Diakhaté, se sentant en danger, a finalement choisi de rompre le silence et de clamer son innocence et sa bonne foi : « J’ai commencé à gérer ce daara qui m’a été confié par mon père depuis 11 ans. J’ai été éduqué ici et j’ai commencé mes études coraniques dans cette école coranique. C’est après que je suis parti en Mauritanie pour approfondir mes connaissances religieuses. A mon retour, je me suis consacré à délivrer le message coranique et à former les enfants. Beaucoup d’entre eux ont fini de maîtriser le texte. Les prêches dont on parle, je les ai commencés du vivant de mon père. Jamais il ne m’a critiqué, car rien dans ce que je dis ne porte atteinte aux enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Au contraire, il les renforce! Serigne Touba a dit dans Matlaboul Fawzaini ( un poème de Serigne Touba sur la ville sainte) que rien de ce qui est étranger à la religion musulmane ne l’intéresse et mes propos ne s’écartent jamais de cette préoccupation du Cheikh ». (Amsatou récite quelques vers de ce poème et les traduit).  
Et le maître coranique de poursuivre : « mes prêches sont contenus dans des enregistrements. Je suis prêt à les livrer au Khalife pour qu’il les écoute par lui-même. J’ai en effet ouï dire que des gens sont allés le voir et qu'il était question qu’il nous envoie son émissaire pour mieux appréhender la situation. Je reste à son écoute et suis prêt à me plier à ses décisions. Ce dont je suis sûr, c’est que je ne suis pas coupable de ce dont on m’accuse! ».  
Serigne Amsatou Diakhaté s’est ainsi exprimé, assis aux côtés du Khalife de sa famille...

 

source:http://www.dakaractu.com/Son-expulsion-de-Touba-autorisee-Amsatou-Diakhate-refute-les-accusations-et-se-dit-pret-a-faire-ecouter-ses-preches-au_a68556.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?