Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les personnes arrêtées dans le cadre des incendies volontaires des maisons et la boulangerie du député Moustapha Cissé Lô de Touba sont rentrées chez elles libres. Alors qu’elles pourraient être passibles des Cours d’assises. Cette libération survient après le départ du ministre de l’Intérieur qui était dans la ville sainte pour désamorcer la crise. En même temps, l’Etat renouvelle son pacte d’allégeance à Touba et perd une partie essentielle de son pouvoir : L’exercice de la justice.

C’est la divine surprise : Les 19 personnes arrêtées dans le cadre du saccage des domiciles du député Moustapha Cissé Lo ont été libérées hier. Contre toute attente, les présumés pyromanes ont retrouvé la chaleur de la liberté. Malgré la gravité des faits qui renvoient aux Cours d’assises. Elles restent néanmoins, selon des sources bien informées, à la disposition de la justice.
Ces personnes ont humé l’air de la liberté après le départ du ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. En ralliant la cité religieuse de Touba, en compagnie de ses collègues Aly Ngouille Ndiaye et Khadim Diop respectivement patron de l’Industrie et de la Restructuration des zones inondables, il était sans doute venu pour tenter de désamorcer la bombe. Il l’a réussi en mettant en péril le pouvoir de l’Etat qui se retrouve complètement déshabillé dans la capitale du mouridisme. 
Lors de cette visite, Abdoulaye Daouda Diallo s’est entretenu avec le khalife général des mourides. Face au ministre, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké aurait  condamné avec la dernière énergie  les propos de Moustapha Cissé Lô qui sont à l’origine de cette expédition punitive chez lui  le vendredi. Pour le marabout, Cissé Lô n’a pas offensé seulement Serigne Abdou Fatah Mbacké, mais toute la famille de Khadimou Rassoul. Par conséquent, renseignent nos sources, «Cissé Lô est personae non grata dans la cité religieuse. Le marabout a dit qu’il ne veut plus le voir encore moins l’admettre dans la ville de Touba». 
Cette entrevue du khalife général des mourides avec les envoyés spéciaux de Macky Sall a fait long feu. Abdoulaye Daouda Diallo et ses collègues n’ont pas eu le temps de placer un mot parce que Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké était tellement remonté contre Cissé Lô qu’il n’a pu contenir sa colère. D’ailleurs, les émissaires du président de la République, confient nos interlocuteurs, ont été priés de quitter les lieux. Ils n’ont pas pu rencontrer Serigne Abdou Fatah Mbacké. Ils n’ont pas aussi fait de déclaration à la presse. 
En coulisse, il leur a été sans doute ordonné de libérer les 19 personnes arrêtées dans cette affaire qui défraie la chronique depuis plusieurs jours dans le Baol. Il se pose avec acuité une simple question : Quelle sera la suite de cette affaire qui sent l’association de malfaiteurs dans tous les sens ? Bien sûr les doutes sont légitimes : L’Exécutif prend le contre-pied du judiciaire pour libérer ces personnes qui ont commis des faits passibles de la Cour d’assisses. Cette décision serait motivée par une volonté d’apaiser le climat et de faire baisser la tension «parce que des menaces  de marcher sur le commissariat pour libérer de force les prévenus étaient agitées». Le procureur de la République près le Tribunal régional de Diourbel va-t-il s’autosaisir et inculpé les auteurs de cet incendie ? Avant d’apporter des réponses à toutes ces questions, l’Etat renouvelle une nouvelle fois son allégeance à Touba et perd l’essence de son existence : Sa force régalienne.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(Correspondant)

SOURCE : http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/6983-les-talibes-pyromanes-liberes-les-ministres-tances-par-le-khalife-general--la-republique-brulee-a-touba

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?