Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L’OBS – La guérilla Politique s’est invitée hier, à l’aéroport de Ziguinchor. Une confrontation qui a opposé militants d’Abdoulaye Baldé et ceux de la coalition Benno Bokk Yaakaar conduite par Benoit Sambou et Doudou Kâ. En partance pour Dakar, une foule immense a accompagné hier le maire sortant à l’aéroport de Ziguinchor. Une caravane qui s’est heurtée à celle de Benno Bokk Yaakaar qui ramenait à son tour le ministre-conseiller Youssou Ndour et sa délégation.

 Ces derniers étaient venus, ce mardi, en renfort, à la coalition Benno Bokk Yaakaar en direction des élections locales, municipales et départementales. Sur les lieux, c’est un climat délétère qui a régné dans les deux camps avant  que la bataille rangée n’éclate. Elle aura duré plus de 30 minutes et il a fallu même l’intervention musclée des militaires en faction à l’aéroport de Ziguinchor et des gendarmes qui étaient venus en renfort, pour calmer les ardeurs des deux camps ennemis qui se regardaient en chiens de faïence dans le Salon d’honneur de l’aéroport.

Des gardes du corps du ministre Benoit Sambou, très excités, ont tiré cinq (05) coups de feu en l’air. Trois minutes plus tard, le ministre Benoit Sambou et le garde du corps d’Abdoulaye Baldé s’empoignent violemment dans la Salle d’honneur de l’aéroport. De chaudes empoignades qui se sont traduites par des insanités et des échanges de propos aigres-doux.

Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, amer et indigné, accuse Abdoulaye Baldé : «Nous avons eu droit à un gangstérisme Politique ici à l’aéroport de Ziguinchor et qui a été orchestré par le maire sortant Abdoulaye Baldé. C’est lui-même (Abdoulaye Baldé) qui a amené ses militants pour nous empêcher d’accéder dans la salle de l’aéroport.» Joint au téléphone, Abdoulaye Baldé se veut précis : «La Politique, c’est la force des idées. Je dois vous dire que ce sont ces responsables politiques de Benno Bokk Yaakaar et leurs militants qui nous ont trouvés à l’aéroport et ce sont eux-mêmes qui nous ont provoqués. Je suis désolé et je dis à Moustapha Diakhaté de garder ces menaces pour lui. Car, ni l’intimidation ni la pression ne passeront avec moi», a dit Abdoulaye Baldé.  L’armée et la gendarmerie, alertées, se sont très vite dépêchées sur les lieux pour calmer les ardeurs des uns et des autres avant de faire évacuer de la Salle d’honneur de l’aéroport les personnes «indésirables» qui ne devaient pas prendre le vol de 20 heures à destination de Dakar.

 ABDOURAHMANE THIAM  

source:http://www.gfm.sn/bataille-rangee-entre-partisans-de-balde-et-ceux-de-benoit-sambou-5-coups-de-feu-tires-en-lair/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?