Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Serigne-Abdoul-Aziz

L’OBS – Le Président Macky Sall avait porté son choix sur le secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire, Abdoul Ndéné Sall, pour être l’édile de Tivaouane. Un choix réfuté par Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, qui a renouvelé sa confiance à Mamadou Diagne Sy Mbengue, Directeur général de l’Ipres.

A l’instar de Touba, Tivaouane a ses réalités. Tout tourne autour du khalifat. Avant d’aller aux Locales, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine avait porté son choix sur le Directeur général de l’Ipres, Mamadou Diagne Sy Mbengue, pour diriger le Conseil municipal de Tivaouane. Le Président Macky Sall l’avait écarté de la course à l’insu du marabout, au profit du secrétaire d’Etat Abdou Ndéné Sall. Cheikh Mamina Diop du Cfpje, avait aussi déposé sa candidature.

Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a réaffirmé son choix, porté sur Mamadou Diagne Sy Mbengue, et notifié au ministre de l’Intérieur.

Mieux, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a lui-même réglé la question, en demandant à Abdoul Ndéné Sall et à Cheikh Mamina Diop (candidat de Diop Sy) de retirer leurs candidatures.

La coalition présidentielle, réglée comme une horloge par Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, est partie hier avec une seule candidature à l’installation du conseil municipal.

Mamadou Diagne Sy Mbengue et Lamine Dieng de la coalition Actif, ont brigué le  poste de maire. Sans surprise, le Dg de l’Ipres s’est retrouvé avec 59 voix contre 3 pour son concurrent.

Pour le poste de 1er vice-président, Massamba Diagne passe devant Moustapha Thiam Mboup Dialimar, deux candidats issus du Cfpje. Moustapha Mboup, dissident de Rewmi, a été négativement sanctionné par ses anciens camarades de parti, qui ont reporté leurs 12 voix au 3e tour sur Massamba Diagne. Abdoulaye Sy de l’Apr est élu 2e adjoint au maire et Sokhna Oumou Kaltoum Sy du Cfpje, fille de Serigne Mbaye Sy Mansour, passe avec 45 voix comme 3e adjoint, devant sa concurrente, Bassine Gaye, qui a obtenu 20 voix.

Diagne Sy Mbengue : «Nous n’avons pas le droit de décevoir Serigne Abdou»

Conscient qu’il doit son salut à Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, M. Mbengue a loué la khadra d’El Hadji Malick. «Je voudrais renouveler mon ancrage dans le Khadra de Cheikh El hadji Malick Sy.  Je remercie Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine pour sa confiance réaffirmée en ma personne », a-t-il soutenu.

«Les élections sont derrière nous, je voudrais faire mien l’appel du 1er ministre : «Au travail ». Nous devons à travers le conseil municipal transcender toutes les appartenances partisanes et avoir la volonté de servir notre terroir. A travers les actions que nous mènerons dans le conseil municipal, je m’engage avec vous à faire prévaloir la compétence d’abord avant l’appartenance Politique. Ce sont d’ailleurs ces consignes que nous avons reçues de notre parti et confirmées par Serigne Abdoul Aziz Al Amine. Nous avons une lourde responsabilité, parce que les populations ont eu confiance en nous. Serigne Abdoul Aziz Sy a eu confiance en nous donc nous n’avons pas le droit de décevoir », note-t-il.

«Nous ne cesserons jamais de parler de nos autorités religieuses car si dans certaines localités, elles ont un avantage comparatif d’avoir un tourisme balnéaire ou autre, nous, nous avons une ville religieuse, la plus grande manifestation religieuse qu’est le Gamou. En conséquence, le volet religieux occupera une place essentielle, parce que c’est cela l’identité de Tivaouane. Dans tout ce que nous ferons, nous aurons à l’esprit l’aspect religieux. Nous explorerons le volet économique du Gamou. Il ne s’agira pas d’attendre tout de l’Etat. Nous allons user de notre intelligence pour capter des investissements afin de trouver du travail à nos jeunes», s’engage-t-il.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

Conseil départemental-Serigne Abdoul Aziz s’en lave les mains

Pour le Conseil départemental, les jeux sont ouverts. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine n’a pas de candidat. Seynabou Gaye Touré, Alioune Fall et Ayemérou Nging, sont les 3 candidats pressentis. Et chacun fait prévaloir ses arguments. «Je ne suis candidat à rien. J’attends la décision du parti», avance Ayemérou Nging.  Dans les cercles de l’Apr, la candidature  d’Ayemérou se justifie, parce que la commune de Tivaouane a eu 2 ministres, deux députés et des postes de Directeurs nationaux et qu’il est temps de penser aux responsables du département. Ayemérou Nging est le maire de Mérina Dakhar, tandis que les deux autres candidats, Alioune Fall et Seynabou Gaye, sont de la commune. «J’ai été choisie par  le Président Macky Sall pour diriger le conseil départemental. Cela a été confirmé ce matin (mardi) par le ministre de l’Intérieur, qui a échangé avec le président Alé Lô, lui demandant de tout organiser pour que cette élection tourne autour de ma candidature. J’ai eu à parcourir tout  le département et je mesure la charge de travail qui nous attend. J’ai rencontré tous les conseillers pour leur demander de respecter l’orientation du Président Sall. J’ai parcouru 122 pays dans le monde et je sais que ce département, délaissé, peut avoir un avenir radieux. Il faut se mettre au travail », avance Seynabou Gaye Touré, ancienne ministre des Sénégalais de l’extérieur et conseiller municipal.

Alioune Fall, mandataire de l’Apr depuis 2008, croit savoir que le Conseil est seul habilité à choisir son président. « Depuis qu’Abdou Ndéné Sall a retiré sa candidature, les conseillers de Bby m’ont désigné comme leur candidat. Je suis le candidat du parti et des conseillers du département. Nous avons battu campagne et nous avons capitalisé l’ensemble des sympathies. Nous sommes assuré d’avoir une majorité au conseil. Il y a 2 candidats (Seynabou et Ayemérou) qui disent qu’ils ont été choisis par le président de la République. Il faut qu’on nous dise qui est le bon candidat. Ma conviction, c’est que ce sont les conseillers qui doivent désigner leur président», confie Alioune Fall.

Le conseil départemental de Tivaouane connaîtra le nom de son premier président ce jeudi 24 juillet.

O.M.GUEYE

 

source:http://www.gfm.sn/serigne-abdoul-aziz-al-amine-desavoue-le-president-macky-sall/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?