Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Une colère sourde monte chez les demandeurs de visas pour la France. Et pour cause, des misères, ils en vivent depuis que l’ambassade de France a externalisé la délivrance des visas au niveau d’une société privée du nom de Vfs Global. Cette société intermédiaire reçoit, en effet, les dossiers de demandes de visas pour le compte du consulat de France.

Mais contrairement à ce que disait le consul général de France, lors de l’ouverture de ce centre de dépôt, les frais pour les demandeurs de visas ont haussé. En effet, auparavant, le demandeur de visa payait 40 000 francs Cfa pour la quittance, en sus des 4 900 francs payés pour la carte de rendez-vous à Africatel Avs.

 

Mais aujourd’hui, avec le nouveau système, c’est 40 000 de francs Cfa pour la quittance qu’il faut payer, en plus d’une somme de 11 800 francs Cfa de frais de service, dont 650 francs Cfa pour le Sms par lequel Vfs vous saisit pour vous demander de venir récupérer votre passeport, après traitement de votre dossier. Soit un total de 52 450 francs Cfa, contre environ 45 000 francs Cfa auparavant.

 

 

Et c’est justement dans le traitement du dossier qu’il y a problème. Car avec le Consul au moins, le demandeur avait un interlocuteur et il savait quand il devait revenir reprendre son passeport avec ou sans le visa. Mais avec Vfs Global, c’est une promesse d’envoi d’un Sms pour le retrait qui est fait. Mais le souci, c’est qu’on peut attendre dix jours, voire plus, sans rien recevoir.

Et pire, Vfs ne prend jamais en compte la date de réservation du billet pour le voyage sur la France. Et inutile de vous dire que la grogne monte. D’autant plus que quand on appelle au téléphone à Vfs, on est renvoyé sur le Consul de France. Et si vous appelez sur ce numéro, c’est juste sur un serveur que vous tombez. Au moins avant, même si c’était un parcours du combattant pour avoir un visa, après le dépôt, on était édifié. Là, rien de cela. C’est le parcours du combattant, plus la galère. Si tout ça, ce n’est pas un manque de respect, cela y ressemble fort.

Source : senpolitic

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?