Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Sam, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

«Il y a une semaine, mes avocats avaient insisté sur le fait que nous n’avions aucune confiance en ce juge, nous sommes des avocats, nous connaissons les magistrats et savons dans quelles conditions ils accomplissent leur office et leur sacerdoce, Taïfour Diop n’est pas l’exemple de ces magistrats. Ils sont dix juges à la Cour d’appel de Saint-Louis, neuf étaient présents ce matin (hier), quatre ont refusé de s’associer à cette décision qui s’apparente à une forfaiture, parce qu’ils ont estimé que c’était injuste, que c’est une décision illégale qui ne repose sur aucun fondement juridique. Mais le président de la Cour d’appel est passé outre, le quorum est de six juges, mais Taïfour Diop a délibéré avec cinq juges. Ne serait-ce que du point de vue formel, cette décision est nulle et non avenue, elle est même censée ne jamais avoir été rendue», peste Aïssata Tall Sall au cours d’une conférence de presse après le verdict de la Cour d’appel de Saint-Louis. 

 

«Tout dans cette affaire a indiqué dès le début qu’il est un juge partial qui avait déjà pris sa position. La seule chose qui lui restait c’était de l’imposer à ses collègues, certains ont refusé, mais d’autres ont accepté et se sont associés à cette forfaiture. Des juges comme lui doivent être extirpés comme des virus de notre système judiciaire. J’ai pitié de lui», fait-elle remarquer.

source http://www.seneweb.com/news/Justice/me-aissata-tall-sall-laquo-des-juges-com_n_132712.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?