Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
27
Ven, Mai
7 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

   Si les prévenus interrogés, en l'occurrence Karim Wade, Pape Mamadou Pouye et cie ont choisi d'observer le mutisme sur les questions relatives à Ibrahima Abou Khalil Bourgi, tel n'a pas été le cas avec Pierre Agboba. L'expert aéronautique a expliqué à la Cour et au parquet spécial le processus de création et d'extension de la société Ahs. Une société qui est, selon la Crei,  au coeur du dispositif mis en place par Karim Wade et ses co-prévenus pour s'enrichir...sur le dos du contribuable.  

 

Cadre émérite dans le secteur des transports aériens, Pierre Agboba est entré, a-t-il expliqué au cours de son interrogatoire hier, mardi 09 septembre, en contact avec Ibrahima Abou Khalil dit Bibo Bourgi sur initiative de ce dernier. C’est à partir de la France, a-t-il dit, qu’il a été approché avant que Bibo Bourgi, en personne, ne vienne le voir pour réquerir son expertise à travers l’aide qu’il doit  apporter à Ely Manel Diop, directeur de la société  Ahs.

Accusé d’avoir facilité à Karim Wade la création de la société  Ahs, Pierre Agboba a détaillé  les conditions dans lesquelles il a participé  à la mise sur pied de ladite société. “A ma première rencontre, j’ai demandé à l’initiateur du projet , Ibrahima Abou Khalil, de se conformer en ayant l’agrément et l’autorisation. J’ai lui dit de me rappeler le jour où il aura rempli toutes les conditions. Je suis revenu ici à Dakar  pour l’aider à créer la société  Ahs”, a-t-il renseigné.
 

 

 
Ibrahima Abou Khalil, Karim Abou Khalil et Pape Mamadou Pouye ayant réussi à se procurer les documents en question avant d’appeler Pierre Agboba, ce dernier n’a pas hésité à intervenir pour faciliter, en somme, la création de la société en question. Une contribution qui n’a pas été du goût du parquet spécial qui a eu du mal à accepter qu’un expert puisse intervenir dans la création d’une société sans voir au préalable si les  conditions  de mise en place  de celle-ci  sont réunies. Selon M. Agboba, “Si le Sénégal a laissé opèrer, c’est qu’ils sont en régle”. Au demeurant, il a tenu à  rester  affirmatif en clamant à haute et intelligible voix que les actionnaires majoritaires de la societe Ahs sont les frères Abou Khalil et Pape Mamadou Pouye.
 
Extension de Ahs dans la sous-région
 
Son rôle , a fait savoir M. Agboba au cours de son interrogatoire, est allé au-delà de la création puisqu’il a permis l’extension de la société Ahs dans l’espace sous-régional. A ce titre , il s’est efforcé de lever l’équivoque mettant fin à une confusion longtemps entretenue qui faisait croire que les autres sociétés Ahs sont des filiales de Ahs Sénégal.

“Les autres Ahs tels que Ahs Guinée, Ahs Ghana, ...sont fonction du droit de leur pays. Elles ont été créées sur la base d’appel d’offres”. Quid de la contrepartie en retour de ce service effectué! Pierre Agboba a signalé, à ce niveau, qu’après avoir aidé Ely Manel Diop à démarrer le fonctionnement de la société, il a été  nommé administrateur de Ahs Sénégal pour le compte de Ahs Sénégal de 2005 a 2008. Toutefois, il a tenu à préciser qu’il n’a jamais participé a une réunion de conseil d’administration en sa qualite d’administrateur. C’est, informe-t-il, Ely Manel  Diop qui le représentait au conseil d’administration sur  son mandat avant qu’il ne soit nommé  President du conseil d’administration en 2008, suite a  la démission de ce dernier en 2007.
 
source http://www.sudonline.sn/pierre-agboba-rompt-le-silence_a_20724.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?