Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Le Premier Ministre Mahamed Boun Abdallah Dionne a présidé hier, mardi 14 octobre une réunion interministérielle consacrée au dialogue social. A cette occasion, les secrétaires généraux des centrales syndicales ont interpellé le gouvernement sur l’effectivité de la retraite à 60 ans pour Tous au Sénégal.   Les secrétaires généraux des organisations syndicales ont exhorté hier, mardi 14 octobre, lors d’une réunion consacrée au dialogue social,  le gouvernent à respecter ses engagements en rendant effective la retraite à 60 ans pour tous les travailleurs du Sénégal.

Cela est, selon le secrétaire général de la confédération des travailleurs du Sénégal (Cnts),  Mody Guiro , l’une des conditions de leur adhésion au pacte de stabilité sociale, liant les travailleurs, le patronat et le gouvernement.

 


«L’une des principales conditions de notre adhésion à la pacte de stabilité, c’était l’effectivité de la retraite à 60 ans pour tous.
«C’est une discrimination inacceptable au Sénégal qu’une secrétaire de la fonction publique puisse aller à la retraite 60 ans au moment où une secrétaire du privé part à la retraite à 55 ans», martèle-t-il.

A cet effet, M. Guiro et ses camarades appellent l’Etat à matérialiser la mesure rendant effective la retraite à 60 ans  annoncée par le président de la République, Macky Sall le 1er mai dernier, lors d’une rencontre entre le Chef de l’Etat et les organisations syndicales.

Poursuivant,  Mody Guiro persiste : «l’âge de la retraite doit être fixé à 60 ans pour tous. C’est une condition pour nous. Le débat est purement économique  et  dépasse le cadre de l’entreprise. Nous avons fait preuve suffisamment de responsabilité. Le gouvernement n’a qu’à prendre ses responsabilités».

Abondant dans le même sens, Mademba Sock, secrétaire générale de l’union nationale des syndicats autonomes du Sénégal(Unsas), trouve que la retraite à 60 ans est une exigence.

«Je suis convaincu que si le gouvernement n’assume pas ses engagements, on aura des difficultés à accepter la retraite à 60 ans au patronat. Et les organisations syndicales ne peuvent pas continuer à patauger dans ce va-et-vient. Finalement, les travailleurs ne nous prendront pas au sérieux», prévient-il.

Des réclamations qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Car, le  Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne qui présidait la réunion a rassuré les syndicats des travailleurs. A l’en croire, l’effectivité de la retraite à 60 ans  tant réclamée par les travailleurs  sera bientôt  mise œuvre.

«Pour nous, le débat sur la retraite à 60 ans est clos parce qu’il s’agit d’une directive du président de la République. Nous travaillons déjà à sa mise en œuvre. Nous devons plutôt passer à l’action».

 

source: http://www.sudonline.sn/-les-centrales-syndicales-exigent-le-gouvernement-a-respecter-ses-engagements_a_21192.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?