Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

iGFM – (Malabo) La Confédération africaine de football (CAF) a sorti la chicote pour corriger la Guinée équatoriale, pays certes sauveur de la 30é édition de la Coupe d’Afrique des nations mais non moins public saboteur acharné de la demi-finale de cette édition que l’équipe nationale a perdue (3-0) jeudi contre le Ghana  au terme de ce qui restera un tâche noire dans l’histoire du football du continent.

La petite finale pour la 3e place qui se jouera samedi entre le pays hôte et les charmants baroudeurs de la CAN et coéquipiers de Mbokani, aurait dû se jouer à huis-clos, fait savoir la CAF aux instances fédérales équato-guinéennes dans un communiqué rendu public ce vendredi.

 

« Le jury a décidé de suspendre le match à huis clos à condition que les spectateurs ne soient pas coupables d’une telle infraction lors du match de classement », indique le communiqué, soulignant que le jury de la CAF a les moyens « d’obliger l’équipe de la Guinée Equatoriale de jouer son prochain match à huis clos sans spectateurs ».

 

 

« Toutefois, pour promouvoir un esprit de Fairplay et de fraternité durant la CAN 2015″, dit le même jury, précisant cependant : « Au cas où des incidents identiques émaillent le match de classement le 7 Février 2015, le jury disciplinaire de la CAF imposera automatiquement la sanction de jouer à huis-clos à l’équipe Equato-Guinéenne qui devra jouer le prochain match officiel de l’équipe nationale sans spectateurs ».

Le jury a mis a exécution d’autres sanctions ». Celles imposant notamment à la Fédération équato-guinéenne de payer une amende de 100,000 USD (Cent Mille Dollars Américains), soit un peu plus de 50 millions de francs CFA, pour le comportement agressif et récidiviste de ses spectateurs.

La CAF demande de plus à la Guinée équatoriale de prendre en charge le coût de traitement de tous les blessés du match. Pas moins de 36 blessés ont été répertoriés par les équipes médicales présentes au stade suite aux incidents. Tous ont été pris en charge sur le site avant que 14 ont personnes n’aient été transférés vers des formations hospitalières pour des examens complémentaires. Un cas nécessite un suivi approfondi, a-t-on appris.

La CAF a fait savoir que ces décisions ont été prises après le rappel à l’ordre fait à la fédération équato-guinéenne le 26 janvier 2015 suite au match Gabon – Guinée Équatoriale, et l’amende de 5000 dollars infligée le 3 février à la même fédération après le match Tunisie – Guinée Équatoriale, toujours pour le comportement des supporters du pays hôte de la CAN Orange 2015.

Le jury disciplinaire de la CAF qui s’est réuni ce vendredi 6 février 2015 à Bata, en Guinée Équatoriale, indique avoir examiné les rapports des officiels suite aux incidents qui ont émaillé le match n° 30 de la Coupe d’Afrique des Nations Orange, opposant le Ghana à la Guinée Équatoriale, le jeudi 5 février 2014, à Malabo.

C’est en conformité avec les articles 82, 83 et 151 du Code disciplinaire de la CAF, respectivement relatifs au principe de conduite, de responsabilité et à la sécurité lors de l’organisation des matchs, le jury disciplinaire que le jury disciplinaire affirme avoir pris ces décisions.

Kambel DIENG (Envoyé spécial à Malabo, Guinée équatoriale)

 

 

 

 

 

source: http://www.gfm.sn/la-caf-sanction-la-guinee-equatoriale-50-millions-damendes-prise-en-charge-des-blesses-huis-clos-en-suris/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?