Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Dans le cadre de sa lutte pour la libération de son fils, Karim Wade, Abdoulaye Wade ne laisse pas de quartier à son successeur, Macky Sall, qu’il s’est employé hier à qualifier de descendant d’esclaves, au cours d’un point de presse. 

Pour la libération de son fils, les dérapages verbaux ne dérangent pas l’ancien président de la République. Abdoulaye Wade a fait ainsi reparler de lui dans le mauvais sens. Le temps d’un point de presse, hier à son domicile sis à Fann Résidence, le pape du Sopi s’est laissé aller en s’en prenant violemment au chef de l’Etat. Me Wade ne s’est pas fait prier pour taxer le premier des Sénégalais de descendant d’esclaves.

«Les propriétaires de la famille de Macky sont toujours là, vivants»
Devant les micros et autres caméras, Abdoulaye Wade lâchera à l’endroit de Macky Sall : «C’est un descendant d’esclaves. Les villageois l’ont sorti de là-bas (…)» Et Wade d’enchaîner : «On aurait pu vivre jusqu’à la fin du temps sans que personne ne soit au courant, mais je le dis. S’il veut, il peut m’enfermer mais c’est ça la vérité. Ceux qui sont propriétaires de la famille de Macky Sall sont toujours là, vivants. Il sait que c’est leur esclave. Je le dis et je l’assume parce qu’on ne peut pas toujours cacher les vérités.» 
«Cette insolence de Macky Sall est incompréhensible. Il faut l’arrêter, car on dit que c’est la force qui arrête la force, alors il faut l’arrêter par la force», enjoint le leader du Pds, qui ne craint pas de faire l’objet d’éventuelles représailles judiciaires.

«Jamais, je n’accepterai que Macky soit au-dessus de moi»
Refusant que Macky Sall soit au-dessus de sa personne, l’ancien Président martèle : «Vous pouvez accepter vous les Sénégalais qu’il soit au-dessus de vous, mais moi, jamais je n’accepterai que Macky Sall soit au dessus de moi. Jamais mon fils, Karim, n’acceptera que Macky Sall soit au-dessus de lui. On serait dans d’autres situations, je l’aurais vendu en tant qu’es­clave.» 
Pour finir, Abdoulaye Wade avertit : «On espérait ne pas en arriver là, mais je vous le dis, plus il avancera, plus j’avancerai. Tant que je vivrai, je ne le laisserai faire. Ne nous en faites pas, il ne se passera rien. Macky Sall n’a pas d’éléments dans l’Armée. Si toutefois il fait appel à l’Armée, je ferai pareil et on verra.» Au pouvoir d’apprécier.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Source: http://www.lequotidien.sn/new/index.php/Politique/propos-offensants-sur-le-chef-de-l-etat-wade-perd-la-tete.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?