Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
27
Ven, Mai
7 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Des émissaires de Abdoulaye Wade ont été reçus par le porte-parole du khalife général des tidianes de Tivaouane.  Ils n’ont pas obtenu le soutien attendu. Abdoul Aziz Sy «Al Amine» leur a signifié son indignation par rapport aux déclarations de leur leader sur la famille de l’actuel président de la République. 

Abdoulaye Wade ne chôme pas. Il s’est engagé dans la bataille de l’opinion. Face au tollé suscité par ses déclarations dirigées vers les origines familiales du Président Macky Sall, le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’est évertué à s’expliquer devant des guides religieux du pays. 

C’est ainsi qu’il a envoyé des émissaires à Tivaouane parmi lesquels il y avait Me El Hadji Amadou Sall. Le porte-parole du Khalife général des tidianes a reçu la délégation du Pape du Sopi. Selon des indiscrétions, Abdoul Aziz Sy Al amine a fait savoir aux émissaires libéraux que l’ancien chef de l’Etat a tenu des «propos inacceptables» à l’encontre de la famille de son successeur qu’un «combat Politique ne saurait justifier».

La séance d’explications avec Al Amine a été essentiellement centrée sur les raisons qui ont poussé leur leader à aller trop loin dans ses attaques verbales contre le Président Macky Sall. Mais ils n’ont pas pu convaincre le guide religieux. Et ce dernier n’en est pas le seul. Certains Libéraux ont ouvertement regretté l’argumentaire de leur mentor construit autour des expressions : «l’anthropophagie» et «descendant d’esclaves». D’autres ne cessent de rétorquer que, si Abdoulaye Wade en est arrivé à ce niveau, c’est parce que lui et sa famille sont «victimes d’un acharnement» de la part du régime en place, depuis 2012. 
Interrogé par téléphone sur le déplacement à Tivaouane, Amadou Tidiane Wone, chef de cabinet de Abdoulaye Wade, n’a pas souhaité parler de cette visite faite à Al Amine. «Je ne peux rien dire de cette rencontre parce que je n’y étais pas», insiste-t-il. Malgré toutes les tentatives de le joindre, Me El Hadji Amadou Sall a vu son téléphone sonner dans le vide. Les messages écrits l’ont, peut-être, moins convaincu de réagir.
Cette sortie médiatisée que l’ancien chef de l’Etat a effectuée, à l’issue d’une rencontre avec les femmes de son parti, a fait l’objet de condamnation générale au sein de la classe Politique et de la Société civile. Les termes utilisés sont jugés choquants. Le Libéral en chef continue d’ailleurs d’essuyer des tirs groupés venant des partisans de Macky Sall, même si ce dernier s’épargne de répondre. Cependant, les guides religieux du pays sont restés aphones pour la plupart. Ils comptent encore les coups de part et d’autre.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

source:http://www.lequotidien.sn/new/index.php/Politique/seance-d-explications-a-tivaouane-al-amine-sermonne-les-emissaires-de-wade.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?