Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Mai
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  L’envoyée spéciale du chef de l’Etat, Aminata Touré a souligné la nécessité de trouver un consensus sur le statut du chef de l’opposition qui figure parmi les 15 points de la réforme constitutionnelle adoptés lors du référendum du 20 mars.   « La réforme est adoptée. Elle est excellente. Elle va approfondir notre démocratie. Il faut que tout le monde rejoigne la table de discussions, parce que ce sont des principes qui sont énoncés dans la Constitution », a-t-elle dit à Grand jury.

 


« Il va falloir que l’opposition s’asseye avec la majorité pour qu’on trouve le consensus. Qui sera-t-il ? Est-ce que ce sera le président du groupe parlementaire ou l’ancien président des élections de 2012 », a-t-elle fait savoir à propos du statut du chef de l’opposition.

Aminata Touré, également responsable de l’Alliance pour la République (Apr) a fait par ailleurs part de « la disponibilité et de la volonté » du président Macky Sall à discuter avec l’opposition. Elle estime que « ce serait dommage » si l’opposition refuse la main tendue du président Sall, ajoutant qu’ « on ne peut pas la forcer à venir à la table des négociations ».

Pour autant, l’ancien Premier ministre a estimé que « dans une démocratie comme la nôtre, il faut dépasser les échéances électorales comme celles que nous avons vécues récemment ».          

Aps

 

URL REF : http://www.sudonline.sn/mimi-appelle-la-classe-Politique-a-trouver-un-consensus_a_29157.html

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?