Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
26
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

SANTÉ & ENVIRONNEMENT
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La principale leçon retenue au terme de la journée d’information sur le paludisme tenue samedi dernier, à Koumpentoum sous l’égide de l’ONG « Africare », est que le village de Darou Salam Tcheken a réussi la prouesse de traverser la saison hivernale sans qu’un seul cas de paludisme ne soit noté. L’expérience de cette bourgade a été partagée par les autres villages de la zone d’intervention du programme, et tous veulent en bénéficier.

A Darou Salam Tcheken, un village situé à un vol d’oiseau de la nouvelle commune de Koumpentoum, à environs 104 km de Tambacounda, le sujet qui demeure sous les projecteurs de l’actualité est la très belle performance réalisée par les populations en termes de lutte contre le paludisme. Aucun cas de paludisme n’a été noté durant cette période hivernale du fait des activités essentiellement de sensibilisation menées dans la zone par les trois relais techniques de l’ONG « Africare ».

En effet, les responsables de la dite ONG ont, dans le cadre du programme de lutte contre le paludisme, financé par le Programme National de Lutte contre le Paludisme, paraphé un protocole avec les femmes du groupement « Sope Khadim » de Darou Salam Tcheken.

Au menu des activités phares, figurent en bonne place les visites à domicile qu’effectuent les relais, les causeries sur la pathologie tout comme les opérations hebdomadaires d’assainissement du village. « Aucune flaque d’eau ne traine, pas un seul répit n’est accordé aux herbes, personne ne dort en dehors de sa moustiquaire imprégnée à longue durée d’action gracieusement offerte à l’occasion des journées de survie de l’enfant », souligne-t-on dans la contrée.

C’est pourquoi, la présidente Amy Ndao dudit groupement ainsi que le maire de la commune de Koumpentoum se sont vivement félicités de cette belle croisade que mène « Africare » contre le paludisme dans le district sanitaire de Koumpentoum.

Le médecin-chef du district en a profité pour appeler tous les acteurs à la persévérance, et non de verser dans une sorte d’autosatisfaction béate qui risque de faire baisser pavillon.

« Nous nous réjouissons certes du fait que Darou Salam Tcheken n’ait connu au cours des mois de septembre et octobre aucun cas de paludisme, fruit du concours de nos partenaires avec qui nous travaillons selon un tableau de bord bien défini avec une panoplie d’actions combinées. Mais, il va falloir maintenir le cap », expliquera le Dr Boly Diop que se félicitera du choix de son district pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie dite d’aspersion intra domiciliaire.

Une telle performance a mis de l’eau à la bouche des milliers de populations venues de tous les horizons prendre part à cette journée d’information présidée par Ahmadou Bamba Koné le gouverneur adjoint en charge des questions administratives.

« Nous implorons l’Esprit Absolu pour que ces actions puissent profiter à la quasi-totalité des communautés de la région de Tambacounda qui en ont énormément besoin », a souhaité un conseiller régional présent à la manifestation. A ce sujet, Mme Néné Diallo, conseillère en santé au siège de l’ONG à Washington dira porter le plaidoyer, parce que très fortement réjouie par les témoignages de satisfaction des communautés bénéficiaires.

« Nous avons des experts qui ne s’occupent que de la recherche de partenaires financiers, ils seront mis à contribution pour satisfaire cet ardent désir des populations », dira Mme Diallo qui n’a pas voulu faire de promesse ferme.

Auparavant, Gorgui Sène Diallo, le coordonnateur national d’ « Africare » laissera entendre que l’expérience de son organisation sera étendue à d’autres localités de la région naturelle du Sénégal Oriental.

Source:Sud Quotidien

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?