Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
03
Dim, Juil
0 Nouveaux Articles

SENEGAL, Boubane, un village rendu malade par son eau

SANTÉ & ENVIRONNEMENT
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Kaolack et Fatick sont les deux régions les plus touchées par le fluor. Ce corps simple, fortement réactif est contenu dans les eaux de puits. Il brunit les dents, entraîne des gonflements de genoux et des courbatures. A Boubane, village du département de Fatick, où le reporter de Kanal 150 s’est rendu, presque tous les habitants présentent ces symptômes. Confidences.

«Au début, nous avions cru que notre maladie était héréditaire. Ensuite, nous avions pensé que c’était causé par les feuilles de tamarinier avec lesquelles nous préparions quelques repas», témoigne Khamad Gnilane Ngom, habitant de Boubane situé à plus de 140 km de Dakar.

 


Ses dents brunies et sa courbature traduisent l’effet de l’excès de fluor. «Ce n’est qu’en 2006 que nous avons su que la maladie est due à la forte teneur de fluor dans les eaux de nos puits» poursuit-il.

La cinquantaine sonnante, Laye Diouf souffre de cet excès de fluor depuis près de 15 ans. Il ne peut plus effectuer ses travaux champêtres. «Je suis devenu handicapé», dit-il, plongé dans sa chaise, qu’il ne quitte presque jamais.

Selon plusieurs témoignages, près de 150 personnes (sur près de 400), traînent soit une courbature, soit un gonflement de genoux.

Courbé, dents brunies, Djibril Senghor témoigne : «Pour manger, il faut qu’on me mette le bol au niveau de mes genoux. Au cas contraire, je ne peux manger».

A en croire ce paysan devenu inactif depuis une quinzaine d’années, sa vie se résume aujourd’hui à deux choses : «manger et dormir». Djibril a célébré, cette année, le 20ème anniversaire de son mariage couronné par cinq bouts de bois de Dieu.

La maladie n’a pas également épargné Diouma Faye, l’épouse de Djibril. Mince, habillée d’un boubou et coiffée d’un foulard en tissu, Diouma soutient qu’elle n’est plus en mesure de s’acquitter des tâches ménagères. «Ce sont nos deux garçons et leur sœur qui remplissent les canaris chaque matin», explique-t-elle.

Un travail très difficile pour ces élèves. Car, compte tenu de l’abandon du puits du village soupçonné d’excès de fluor, les enfants de Diouma doivent se réveiller très tôt pour aller chercher l’eau à 1,5 kilomètre de Boubane.

Aujourd’hui, les handicaps dus au fluor sont étendus dans les villages environnants comme Mbékhourane, Pombane et Sasse. Ces villages comptent désormais leur lot de victimes. «J’ai passé cette année neuf mois à Joal pour me soigner, mais en vain», confie madame Diago Gakou une habitante Pombane.

La veuve Watew, elle, a perdu son mari à cause de la maladie liée à l’excès de fluor dans le corps. «Au début de la maladie de mon mari, rappelle-t-elle, les gens disaient qu’il n’avait pas respecté le veuvage à la suite du décès de sa première épouse. Mais, par la suite, on s’est rendu compte que ce n’était vraiment pas cela», confie la veuve.

Face à l’incapacité de résister au mal qui les guette tous les jours, l’espoir de ces populations réside dans le projet de forage qui doit relier Ndiosmone et Palmarin. Un forage d’eau potable pure ne contenant pas de fluor. «Le seul moyen d’éviter ou de prévenir les handicaps dus au fluor est d’abandonner les vieux puits traditionnels», explique Alphonse Thiam, l’infirmier chef de poste de la localité.

Pourtant, récemment, la Sones (Société nationale des eaux du Sénégal) a inauguré un forage de filtrage du fluor, à plus de dix kilomètres de là, dans la Commune de Thiadiaye où on constate aussi un excès de fluor dans l’eau des puits. Pour le directeur de la Sones, ce projet d’installation de forages dans la zone, pourrait toucher tous les villages environnants. « Ce n’est qu’un début ! », avait-t-il déclaré à la presse.

Un grand espoir, d’autant qu’il est prévu un autre projet de construction de forages dans la région de Thiès qui doit aller jusqu`à Palmarin et qui traversera tous ces villages victimes du fluor.

SOURCE : KANAL150

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?