Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
04
Mar, Aoû
8 Nouveaux Articles

Sénégal : 15 activistes arrêtés, Macky Sall attaqué à Londres

POLITIQUE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

La tension est palpable au Sénégal où les autorités durcissent le ton contre les mouvements de protestation, au point de faire penser que le régime « veut instaurer une dictature ». C’est du moins la réaction de nombre de citoyens et non moins membres de la société civile, après la vague d’arrestation d’activistes, samedi 18 janvier 2020, à Guédiawaye, la banlieue dakaroise, fief du frère cadet du Président Macky Sall.

Cheikhou Camara, Aliou Sané, Pape Gadiaga, Falou Diagne, Fou malade, Adja Samir Seck, Almamy Talla, Mamadou Ndoye, Omar Touré, Babacar Yabaré, Pape Diallo, Seyni Diaby, Moriba Cissokho, Abdourahmane Samaké, Gabriel et Pape Abdoulaye Touré, tous des activistes, ont été appréhendés alors qu’ils menaient une campagne de « sensibilisation contre la hausse des tarifs de l’électricité, en distribuant des flyers.

Leur avocat, Me Khoureichi Bâ, a indiqué que ses clients refusent de signer le PV d’enquête. Mieux, indique-t-il, à part le fait de décliner leur identité, ils ne répondent pas aux questions des enquêteurs. « C’est une stratégie de rupture qu’ils ont adoptée en toute responsabilité. Mais ce que je peux dire, c’est que c’est une détention arbitraire, parce qu’au même moment où ils ont été arrêtés pour avoir distribué des flyers, d’autres faisaient la même chose et n’ont pas été inquiétés », déplore l’avocat.

A l’autre bout du monde, plus précisément à Londres en Grande-Bretagne, le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, présent pour prendre part, ce 20 janvier, au Sommet Grande Bretagne-Afrique sur l’investissement, a rencontré ses partisans à Londres, lors d’une point de presse dimanche. Des membres de Ño Lànk Ño Bañ se sont invités à la fête et ont scandé des slogans hostiles à son régime.

Avant qu’ils ne soient évacués de la salles, ces opposants qui ont dénoncé la « mauvaise gestion des ressources naturelles », ont exigé la libération des « prisonniers politiques au Sénégal ».

A lire : Sénégal : Macky Sall envoie des manifestants en prison et dit souhaiter « un saut qualitatif de la démocratie »

 

 

source: https://www.afrik.com/senegal-15-activistes-arretes-macky-sall-attaque-a-londres

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?