Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
04
Mar, Aoû
8 Nouveaux Articles

Que révèle la pandémie du Coronavirus  ?

QUESTION DU JOUR º
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

A la restrictions de la mobilité des personnes due à la crise migratoire, le Coronavirus  est venue non seulement l'aggraver, mais a initié la restriction  de la mobilité des biens et des services,  pour mettre en crise l'Economie libérale portée par la mondialisation.

 

Ce nouveau stade de l'évolution du système capitaliste  met à nu le danger, dans les grandes puissances capitalistes occidentales, le danger de la privatisation de la recherche et des services de santé, au détriment du secteur public de santé, là où le Capitalisme d'Etat où le système public de santé  a su répondre de façon efficace à cette pandémie en prenant son contrôle.

Dans les grandes puissances occidentales comme la France où les travailleurs se sont mobilisés en vain pour défendre et renforcer le système de santé, face aux  tenants de sa libéralisation, sont aujourd'hui doublement handicapées par d'une part, leur manque de ressources humaine et de capacités hospitalières,  d'autre part, par la spéculation entretenue sur les prix des moyens de protection (masques, médicaments, lits) par un secteur privé  la poursuite de la maximisation du taux de profit sur leur Capital investi.

De cette manière, le système productif dans ces pays se grippent du fait des entraves à la mobilité de la main d'œuvre, et de l'indisponibilité des facteurs techniques de productions, malgré l'effondrement des cours du pétrole.

 Ainsi, la pandémie du coronavirus    met  en évidence la nécessité de remettre le service  public de santé à l'avant garde du secteur de la Santé, en mettant fin à sa privatisation.

Il est onc évident que le besoin de santé pour les populations vient avant e besoin d'éducation et de formation, et ne peut être pris en charge efficacement que par un service public protégé de n'importe quelle forme de privatisation.

Dans les pays d'Afrique, notamment au Sénégal, la réhabilitation, le renforcement et la modernisation du secteur public de santé s'avère donc être prioritaire face à l' Education, les Transports et  l'habitat.

  Rien que pour cela, le coronavirus est une bénédiction pour  l'Humanité,  en faisant comprendre les dangers que lui réserve le Capitalisme libéral, avec ses privatisations et ses libérations des secteurs sociaux publics dont les populations ont besoin.

                                 Ibrahima SENE PIT/SENEGAL

                                    Dakar le 12 mars 2020

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?