Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Kanel
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Un phénomène incroyable agite le lycée de Kanel : des jeunes filles tombent en syncope tous les jours pour des raisons inconnues. D'aucuns accusent les djinns et demandent à ce que des sacrifices soient faits pour chasser les mauvais esprits. Une situation qui préoccupe les occupants de l'établissement scolaire.


Depuis 48h,- une situation incroyable se déroule au lycée de Kanel, chef-lieu départemental situé dans la région de Matam. En effet, plus d'une dizaine de jeunes filles - dont la moyenne d'âge tourne autour de 18 ans- sont tombées en syncope. Un phénomène dont les principales raisons ne sont jusque là pas connues. 

C'était aux environs de 10h. Les élèves avaient rejoint leurs salles de classe après la récréation. Brusquement, des cris s'élèvent un peu partout dans l'enceinte de l'établissement. Des élèves tombent en syncope alors qu'elles étaient en plein cours. Et ce fut le sauve-qui -peut chez certains élèves. D'autres, avec l'aide des professeurs, essayent de prendre en charge les victimes. Et les filles dont les cas s'avéraient moins grave ont été acheminées au centre de santé de Kanel pour examen. Parmi elles, certaines sont toujours internées à l'hôpital de Ourossogui. 

Une situation de peur s'installe chez les élèves qui ont parfois très peur de quitter le lycée lorsqu'elles descendent tard les après-midi. Toujours est-il que les raisons fondamentales de ce phénomène ne sont pas encore connues. Mais un professeur que nous avons rencontré au niveau du lycée explique .qu'un soir, un de ses élèves lui a fait comprendre qu'il a vécu une situation incroyable. Le prof raconte : "alors qu'il était dans la cour de l'établissement, l'élève m'a dit qu'il a rencontré un âne qui lui a demandé de quitter le lycée et de laisser les études. Quelques jours après, l'élève a abandonné les études et par la suite, il a perdu la raison. D'ailleurs, en ce moment il est dans la ville et est devenu fou." Pour cette raison, l'enseignant pense que «des mesures idoines doivent être prises soit pour délocaliser l'établissement ou bien trouver un autre moyen de chasser les mauvais esprits.» 

Il y a de cela une semaine, trois autres élèves étaient tombées dans le même lycée et l'une d'entre elles est décédée des suites de sa crise. Une élève en classe de 1ère que nous avons jointe au téléphone nous a fait comprendre que cette histoire de syncope date de 2007. « À l'époque c'était quinze élèves qui étaient concernées et le phénomène a même entraîné le report des composition. C'est pourquoi, nous avons peur d'apprendre et nous lançons un appel aux marabouts et chefs religieux de la région de Matam pour qu'ils nous aident à conjurer mystiquement le mal», lance la collégienne. 

En l'absence du proviseur du lycée, le censeur a tenu une réunion avec l'association des parents d'élèves pour examiner sérieusement la situation qui aux yeux de tous, est devenue inquiétante. À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Les autorités scolaires sont dans de véritables tractations pour faire revenir le calme. Quant aux parents d'élèves, l'heure est aux récitals de Coran et des sacrifices pour chasser les mauvais esprits qui hantent le sommeil de leurs enfants. 

Le site du lycée de Kanel existe depuis plus de quinze ans. Un lycée tout neuf est déjà construit et on attend que la finition pour la réceptionner. 

Amadou Issa KANE 
Source Walf Grand Place

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?