Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
25
Mer, Mai
8 Nouveaux Articles

Rufisque
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  C’est  l’ex-maire  de Rufisque  et  président  de l’Arc (Alliance  pour  la  République  et la  Citoyenneté), Badara Mamaya Sène,  qui a sifflé  le  coup d’envoi  de la  campagne au niveau de la mouvance présidentielle pour l’élection  des membres du Haut conseil des collectivités  territoriales, prévue  le 04 septembre prochain.  Réunis à la  permanence  du parti de l’ancien édile, sous  la présidence  du coordonnateur  départemental de l’Apr, le ministre Oumar Gueye, les  responsables  de la  coalition Bby ont  procédé  à la  présentation  de  leurs  candidats titulaires  et suppléants. 

 

 Les deux  postes  de  titulaires  sont  revenus  à l’Apr avec Demba Diallo de Rufisque et Aminata Lô de Sébikhotane. 

L’ensemble  des  conseillers  présents  ont  donné  l’assurance  ferme de voter massivement pour  les candidats  de leur  coalition. L’objectif  que  se  fixe  la  coalition présidentielle  est  de faire  un score  d’au moins  85% au soir  du 04 septembre  prochain, cela  malgré  les  absences  annoncées  de  certains  conseillers  qui  doivent  aller  en pèlerinage. Au  cours  de  cette  rencontre, les  responsables  de l’Apr, notamment  le  président  du Conseil  départemental  ont  plaidé  pour que  Mamaya  Sène  soit  servi par  le Président  « pour  son compagnonnage continu et  son soutien indéfectible ».  Prenant la  parole,  l’ex-maire  de Rufisque  a profité  de la  tribune  pour  réitérer  son soutien  sans  faille au Président Macky Sall après « les brillantes performances qu’il a accomplies en trois ans  de mandat ». Et Badara Mamaya  Sène  de souligner  que  ce  soutien est désintéressé et qu’il n’est demandeur  de rien : « nous  le soutenons  parce que ses réalisations  nous  ont  convaincus ».
 
Sûr  de la  victoire  de  son camp, le président  de l’Arc  s’attend  à gagner avec près de  six cents voix. « Le  département compte  720 conseillers et la  coalition Bennoo  Bokk Yaakaar  compte  à elle  seule  420 conseillers. Moi, Oumar Guèye  me  pointe  pour  58 conseillers  mais  je  sais  que j’ai ai une  centaine, sans  compter  les 68 voix de Gorgui Ciss,  maire  de la  commune  de Yenne. Je  dis  que  si nous n’obtenons  pas  plus  de six cents voix  ce n’est pas une  belle  victoire ». Au-delà  des  élections  pour  le  HCCT, Badara Mamaya Sène pense  que  l’enjeu  de l’unité  dans Bennoo Bokk Yaakaar,  c’est  la  préparation des  échéances  de 2017 et 2019. « L’engagement  que  nous  devons  prendre,  c’est de  montrer au Président la maturité qui nous  a guidé  dans  le choix  de nos  conseillers au HCCT qui s’est fait sans  aucun problème, c’est cette même  maturité  qui va nous  habiter  jusqu’aux  législatives  de 2017 et à la  présidentielle  de  2019 ».

source: http://www.sudonline.sn/bokk-yaakaar-commence--par--le--nord_a_31276.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?