Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
108 Nouveaux Articles

L’ÉPIDEMIE DE GRIPPE AH1N1 TOUCHE LE SÉNÉGAL : Touba et Diourbel enregistrent les premiers cas, des prélèvements effectués à Dakar et à Mbacké

Diourbel
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L’ÉPIDEMIE DE GRIPPE AH1N1 TOUCHE LE SÉNÉGAL : Touba et Diourbel enregistrent les premiers cas, des prélèvements effectués à Dakar et à Mbacké

Le Sénégal est touché par l’épidémie de la Grippe A H1N1. Les premiers cas ont été détectés à Touba et Diourbel. 30 à 40% du personnel seront infectés en cas de propagation rapide de l’épidémie. Le ministre de la Santé et de la Prévention fait face à la presse aujourd’hui pour le déroulement du plan de riposte. Une stratégie de lutte visant à maîtriser cette bombe pathologique avant une seconde déflagration lors des Gamous de Tivaouane, Kaolack et Ndiassane, dans une vingtaine de jours.

Le choléra n’a pas été au rendez-vous du Magal cette année. Mais c’est la grippe A H1N1 qui a fait son apparition au Sénégal. Et le scénario tant redouté par la Croix-rouge sénégalaise qui a présenté à la presse, le 21 janvier dernier, une simulation d’épidémie sur le Sénégal, avec comme origine un grand évènement religieux, est devenu réalité. Les premiers cas de malades de la grippe A ont été enregistrés à Touba et à Diourbel. Des prélèvements, non encore confirmés, effectués à Dakar et à Mbacké.

 


Le ministre de la Santé Modou Diagne Fada face à la presse aujourd’hui

Selon une source au cœur de la gestion de cette situation épidémique, «c’est le système de surveillance épidémiologique mis en place lors de la célébration du Magal de Touba qui a permis une détection précoce des premiers malades de la grippe A». Expliquant dans les détails comment ces derniers ont pu être identifiés, notre interlocuteur indique que des fiches de renseignement ont été pré-positionnées au niveau des 112 sites de prestations sanitaires installés à Touba et environs pour les besoins du Magal ainsi qu’au niveau des structures de santé publiques habituelles. «C’est ainsi que des personnes présentant les symptômes comme la toux, le mal de gorge, les maux de tête, les douleurs physiques, les vomissements etc.

ont été reçues à diverses endroits. C’est par la suite que des prélèvements effectués sur elles et remontés au niveau central ont été confirmés positifs par la Direction de la prévention avec l’aide de l’Institut Pasteur de Dakar», explique notre source. Pour l’heure, il n’y a aucun cas de décès lié à l’apparition de la grippe A. D’ailleurs, les premières victimes de l’épidémie, qui ont été isolées dès la confirmation du diagnostic des médecins, ont été traitées et libérées.

Quoi qu’il en soit, le ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada, fera face à la presse, aujourd’hui. Même si la demande de couverture médiatique parvenue à différentes rédactions de la place ne précise pas l’objet de cette rencontre avec la presse, sauf changement de dernière minute, il sera question de cette épidémie qui vient de se déclarer au Sénégal à partir de la région de Diourbel.

Il faut dire que la menace était réelle depuis plus de deux mois. D’ailleurs, la Croix-rouge sénégalaise avait fait un point de presse le 20 janvier dernier au terme de l’élaboration de leur scénario de simulation d’épidémie de grippe A et de leur stratégie de réponse, en prévenant que des pays limitrophes comme le Mali et la Mauritanie étaient touchés.

 

 

Source : LE POPULAIRE

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?