Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La Journée nationale de l’arbre, instituée par décret N° 84-790 du 29 juin 1984, a encore vécu cette année. Célébrée le premier dimanche du mois d’août de chaque année, Tamba, à l’instar des autres localités du pays, l’a fêtée à Koussanar avec le groupement féminin Bamtaré leggal, choisi pour ses performances dans le domaine du reboisement.

Selon le colonel des Eaux et forêts et chef de l’Inspection régionale des eaux et forêts de Tamba (Iref), Pape Assane Ndiour, le choix de ce groupement repose sur leurs performances dans le reboisement. Ces braves dames ont fait montre d’un grand engagement et de beaucoup de dévouement lors de la campagne précédente de reboisement. En atteste leur jardin, grand de plusieurs hectares. C’est l’une des raisons du choix de la localité pour abriter la journée, précise-t-il encore. 

Avec comme parrain le caïlcédrat (khaya sénégalensis), l’Iref de Tamba soutient que son service compte planter quelque 600 mille plants pour cette saison 2014, toutes espèces confondues. Même si le nombre paraît trop élevé, les réalisations de l’an passé laissent présager qu’il est bien possible d’enfouir dans le sol le nombre avancé, martèle l’environnementaliste en chef de la région. Il détaille qu’en 2013 déjà, en rapport avec les populations, les collectivités locales et les partenaires au développement, une production de près de 500 mille plants, répartis dans 66 pépinières, a été réalisée. Suffisant pour lui d’espérer que le nombre de 600 mille plants avancé cette année soit bien possible. 
Le programme de reboisement de cette année concerne 390 ha en plantations massives, 420 km de plantations linéaires (le long des artères), 130 ha de plantations d’enrichissement et 350 ha de mise en défens, précise Pape Assane Ndiour, patron de l’Iref de Tamba. S’adressant aux populations et autres partenaires de la forêt, il dit compter sur leur engagement et leur dévouement pour atteindre les ambitieuses prévisions de 600 mille plants. Cependant, il signifiera au président du Conseil départemental nouvellement élu que l’implication des collectivités locales est très attendue, d’autant plus que la gestion des ressources naturelles est une compétence transférée. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/societe/item/33742-plantation-massive-d%E2%80%99arbres-avant-la-fin-de-cette-ann%C3%A9e--tambacounda-vise-les-m%C3%AAmes-objectifs-que-diourbel

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?