Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Courte queue se paie par courte queue ! Cet adage, des ex-libéraux de Tambacounda au nombre de 80 l’ont fait leur. Éconduits du Palais de la République, où ils espéraient être reçus par Me Abdoulaye Wade qui ne souhaitait plus les voir, même en photo, et fâchés contre l’administrateur du Pds Abdoulaye Faye, qui leur a fait part de la colère noire de Wade, les hôtes indésirables du chef du Pds ont nuitamment rallié, hier, les prairies de l’Alliance pour la République (Apr). Film d’une transhumance au nom d’une vengeance collective contre Me Wade.

Le fait qui s’est produit avant-hier devant les grilles du Palais de la République est rarissime. En effet, 80 libéraux convoyés à bord de trois cars Ndiaga Ndiaye en provenance de Tambacounda ont, après avoir été éconduits du Palais comme des malpropres, décidé de rallier nuitamment l’Apr. Conduits par leur responsable Ndèye Marième Diarra, fille de feue Néné Kane, ancienne responsable libérale à Maka Koulibantang, les ex-camarades de Wade n’ont pas, alors pas du tout, digéré la manière avec laquelle on les a traités. 

Lundi matin, arrivés devant les grilles du Palais, les anciens libéraux ont été sommés par les gendarmes de vider les lieux. Au motif que non seulement Me Abdoulaye Wade ne les recevra pas en audience, mais ne veut plus les voir, pas même en photo. « C’est comme si on nous avait poignardés dans le dos. Car, en dépit des nombreux sacrifices consentis pour la massification du Parti démocratique sénégalais à Tambacounda, nous avons eu le sentiment d’être payés aujourd’hui en monnaie de singe », enrage le chef de la délégation. 

La faute à Abdoulaye Faye 

Pour parer au pire, Abdoulaye Faye entre en jeu et promet de rencontrer les libéraux au siège du Pds, histoire d’aider les libéraux de Tambacounda et Me Wade à arrondir les angles. La réunion s’est tenue hier nuit, mais elle n’aura duré que le temps d’une courte réflexion. En effet, les choses se sont gâtées lorsque l’administrateur du Pds a regardé, dans le blanc de l’œil, la conseillère municipale Ndèye Marième Diarra, pour lui cracher : « le secrétaire général national refuse de vous recevoir, parce qu’il dit que vous lui faites du chantage ». Suffisant pour que la dame et ses dizaines de camarades piquent une colère noire et sonnent la rébellion. Ils prennent contact dare-dare avec le président de l’Apr, Macky Sall, et lui jurent fidélité. « Nous n’allons ménager aucun effort pour que l’Apr, notre nouvelle famille Politique, administre une correction exemplaire au Pds et à Wade, lors des prochaines élections, à Tambacounda », menace l’ex-coordonnatrice du Rassemblement des familles des anciens militants du Pds autour de Karim Wade. Ndèye Marième Diarra de renchérir : « Wade saura qu’on ne nous humilie jamais ». 

« Wade n’a rien compris… »

Ce n’est pas seulement l’évocation du nom de Me Wade qui met les anciens libéraux dans tous leurs états. « La première fois que nous sommes venus à Dakar pour rencontrer Me Wade, c’était le 11 mars dernier. Ce jour-là, en lieu et place d’une audience avec Wade, celui-ci nous avait mis en rapport avec Farba Senghor. Qui, après nous avoir fait part de l’indisponibilité du Sg national, nous avait remis 3 millions F Cfa pour les frais de transport », narre la conseillère municipale. Poursuivant, elle ajoute : « le 19 mars, nous sommes retournés sur les lieux. Là aussi, Wade refuse de nous recevoir et nous met en rapport avec Khouraïchy Thiam. Mais c’en est fini, tout ça !. Et si Wade part du postulat selon lequel s’il prend en charge nos frais de transport, j’exerce un chantage sur lui, c’est parce qu’il n’a rien compris. Car cet argent, après avoir servi à payer le transport, a toujours été partagé entre les militants. Je ne dois donc rien à personne ; tout ce que je réclame dans la vie, c’est de la considération ». La messe est dite.

Daouda THIAM

 SOURCE : LAS QUOTIDIEN

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?