Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

Richard-Toll
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Hier, à Richard-Toll, Karim Wade a fait une comparaison chiffrée des investissements avant et après-alternance dans le domaine routier : 1640 milliards entre 2000 et 2008 contre 136 entre 1993 et 2000. Et, d’ici 2015, ce sera ‘1 500 milliards d'investissements’, a dit le ministre d’Etat, Karim Wade. En compagnie de Gilles Hervio, le chef de la délégation de l'Union européenne, M. Wade était dans la ville sucrière pour le lancement des travaux de réhabilitation de la route Saint Louis-Rosso-Richard-Toll D'un coût global estimé à 36 milliards de francs, la réhabilitation de cet axe va permettre de soulager, considérablement, la souffrance des populations. Parce que c'était la croix et la bannière pour parcourir ce tronçon de route, jalonné de trous, de crevasses et autres nids de poules et aussi marqué par son étroitesse. Aussi, devenait-il impératif de le restaurer.


Lançant les travaux de réhabilitation de l'axe Saint-Louis-Richard Toll-Rosso : Karim Wade annonce 1 500 milliards d’investissements routiers d’ici 2015
Dans 24 mois, avec la fin annoncée des travaux, le traditionnel parcours du combattant va faire place à la sinécure. Aussi, pour éviter la dégradation précoce de la route, le ministre d'Etat Karim Wade et Son excellence Gilles Hervio, le chef de la délégation de l'Union européenne ont plaidé pour que les transporteurs et autres chauffeurs de gros-porteurs bannissent, de leur quotidien, la surcharge. 

‘L'axe Saint-Louis - Rosso - Richard-Toll était devenu difficilement praticable à cause de son état, malgré les différents programmes d'entretien qui y étaient effectués. Cet axe qui est un maillon important de la transcôtière (Alger-Tanger-Nouakchott-Dakar-Conakry-Abidjan-Lagos), ne jouait plus son rôle d'élément d'intégration de nos économies dans la région’, regrette M. Wade. L'autorité en charge des infrastructures a signalé que ‘l'état de la route et la présence de nombreux bacs dans la zone, notamment dans l'île à Morphil posent des problèmes d'accessibilité aux services, aux équipements sociaux éducatifs, aux structures de santé. Cette situation devenait un frein au développement du commerce et à l'écoulement des produits dans une région à fort potentiel agricole’. 

Selon le ministre d'Etat, ministre de la Coopération internationale, de l'aménagement du territoire, des transports aériens et des infrastructures, ‘l'objectif est, entre autres, la construction d'infrastructures de transport à caractère régional et continental, en respect des stratégies dégagées par la Cedeao et le Nepad’. 

Karim Wade annonce qu'‘au-delà des travaux de réhabilitation de cet axe, le gouvernement a l'ambition de doter toute la région septentrionale, d'infrastructures modernes’. Par ailleurs, le ministre d'Etat explique avoir instruit ses services d'élaborer un programme de remise à niveau de toute la voirie communale des villes de Saint-Louis Dagana, Richard-Toll, Rosso, Podor, Ndioum, etc. En outre, Karim Wade signale qu'il a lancé un programme appelé ‘Opération zéro bac’ qui permettra, à court et moyen terme, de remplacer tous les bacs en service. Mais aussi de construire des ponts sur des sites où les traversées se font jusqu'à ce jour avec des pirogues. 

Gabriel BARBIER 
Source Walfadjri

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?