Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
31
Mar, Jan
5 Nouveaux Articles

ASSISES DE KAOLACK 20 ans au Baye Fall qui a tué son condisciple

Kaolack
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
NETTALI.NET - Après avoir tué son condisciple à coups de hache, le Baye Fall Khadim Dieng a comparu ce lundi devant la Cour d’assises de Kaolack. Il a été déclaré coupable de meurtre et condamné à 20 ans de travaux forcés.

Il a beau invoquer la légitime défense qu’il n’a pas convaincu la cour. Depuis son arrestation jusqu’à la barre de la cour d’assises, Khadim Dieng a soutenu que son condisciple Demba Sow dit Malaw lui a asséné un coup. Sous le coup de la colère, il a répondu. Et les coups qu’il a donnés ont été fatals à la victime.

Toujours est-il qu’au mois de juillet 2007, alors qu’ils étaient dans leur daara à Guinguinéo, aux environs de 2 heures du matin, Khadim Dieng a asséné à son condisciple, Demba Sow dit Malaw, des coups de hache. La violence des coups et les cris inhumains de la victime vont réveiller tous les occupants du daara.

Lorsqu’ils ont accouru, ils ont trouvé Demba Sow mort, complètement ensanglanté. Leur marabout, averti, alerte, à son tour, les gendarmes de la localité.

Khadim Dieng est ainsi arrêté et garde à vue. Interrogé, il soutient que la victime l’a roué de coups et c’est pourquoi, il a riposté. Déféré au parquet, il est inculpé de meurtre et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Kaolack.

A la barre de la cour d’assises, ce lundi, il a réitéré ses déclarations faites à l’enquête préliminaire.

Mais, selon l’avocat général, l’accusé avait l’intention de tuer et il est arrivé à ses fins. Quant à Me Ousseynou Faye, l’avocat de la défense, il soutient son client en estimant qu’il a été agressé par son condisciple. Il a soutenu que Khadim a bien été blessé par son condisciple. C’est pourquoi, à défaut de légitime défense, il a demandé à la cour de lui faire bénéficier de l’excuse de provocation.

Après délibération, la cour a déclaré l’accusé coupable des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné à 20 ans de travaux de forcés. 

- Par Mouhamed Diaw -
SOURCE : NETTALI

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?