Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Sénégal : sept ans de prison ferme requis à l’encontre de Khalifa Sall

JUSTICE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

Pour Mbaye Touré, directeur administratif et financier de la Ville de Dakar le parquet requiert également sept ans de prison ferme et une amende de 5,49 milliards F CFA. Il l’estime coupable de complicité de « faux et usage de faux en écritures de commerce », « faux et usage de faux sur des documents administratifs », « association de malfaiteurs », « escroquerie portant sur les deniers publics », « détournement de deniers publics » et « blanchiment de capitaux ».

Le procureur a demandé une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme pour Ibrahima Yatma Diao, chef de la Division financière et comptable, Amadou Mokhtar Diop, inspecteur des affaires administratives de la Ville de Dakar et Yaya Bodian, comptable de la Ville de Dakar, dont il demande la reconnaissance de culpabilité pour les délits de « faux et usage de faux en écritures de commerce », « faux et usage de faux sur des documents administratifs », « association de malfaiteurs », « complicité d’escroquerie portant sur les deniers publics », « complicité de détournement de deniers publics ».
Relaxe demandée pour les receveurs-percepteurs

Sur le cas de Fatou Traoré, assistante de Mbaye Touré, le procureur n’a retenu le délit de « complicité de faux et usage de faux en écritures de commerce ». « Cette pauvre dame n’a fait que fournir le cachet et l’entête de son Groupement d’intérêt économique – [GIE, type d’entreprise au Sénégal, NDLR]. Elle ne sait rien de ce qui s’est passé par la suite, tous les autres l’ont reconnu », a estimé le procureur. Il a demandé pour elle la peine de deux ans d’emprisonnement, dont un an avec sursis.

Le procureur a demandé la relaxe pour les receveurs percepteurs municipaux Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré, estimant qu’il n’y avait pas assez d’éléments pour prouver leur implication dans la commission de ces délits.

 

source:http://www.jeuneafrique.com/532191/societe/senegal-sept-ans-de-prison-ferme-requis-a-lencontre-de-khalifa-sall/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?