Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Jeu, Fév
5 Nouveaux Articles

Éducation : Le Fawe rappelle aux parlementaires la loi sur le maintien des enfants à l’école

Éducation / Formation
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Ce qui amène le Forum africain pour l’éducation des filles (Fawe) à tirer la sonnette d’alarme pour rappeler aux parlementaires l’obligation du Sénégal de se conformer à l’application de ces lois. Lesquelles stipulent que l’Etat a l’obligation de maintenir au sein du système scolaire les enfants âgés de 6 à 16 ans. La scolarité obligatoire est gratuitement assurée au sein des établissements publics d’enseignement.
L’admission des élèves mariées dans les établissements scolaires doit se conformer à la législation en vigueur. Les élèves en état de grossesse font l’objet de suspension jusqu’à l’accouchement pour des raisons de sécurité, affirme Mame Bousso Samb Diack, présidente de Fawe Sénégal. 

Il est fait obligation aux parents dont les enfants ont 6 ans de les inscrire dans une école publique ou privée. Les parents sont tenus de s’assurer de l’assiduité de leurs enfants jusqu’à l’âge de 16 ans. Tout enfant âgé de moins de 16 ans et n’ayant pu être maintenu dans l’enseignement général est orienté vers une structure de formation professionnelle, stipule l’article premier de la loi d’orientation de l’éducation nationale.
Il s’agit ainsi, aux yeux des membres du Fawe, de faire un plaidoyer auprès des présidents de commission pour qu’ils servent de relais au sein de l’hémicycle. L’obligation scolaire de 6 à 16 ans a été votée depuis 2004, mais peine à être appliquée.
Pour Mame Bousso Samb, « le Sénégal ratifie et signe beaucoup de conventions, mais l’application fait défaut. Les enfants ne peuvent pas attendre plus longtemps. L’Assemblée nationale doit jouer son rôle de contrôle et de suivi. Malgré les nombreuses sensibilisations, il se trouve que les cas de grossesse chez les élèves persistent », souligne-t-elle.

Les parlementaires, représentés par Maitre Djibril War, président de la commission des lois, se sont dits particulièrement sensibles à cette noble initiative. Maître War promet de mener la sensibilisation auprès de ses collègues en vue d’une application effective de la loi obligeant le maintien des élèves jusqu’à l’âge de 16 ans au moins.

Oumar BA

SOURCE :http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=40188:education--le-fawe-rappelle-aux-parlementaires-la-loi-sur-le-maintien-des-enfants-a-lecole&catid=140:actualites

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?