Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Clôture du magal 2014 : Cheikh Sidy sermone tous

Magal Touba
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

On se donne rendez-vous l’année prochaine. Mais le message du khalife général des mourides continuera de meubler nos 12 prochains mois avec son discours teinté de vérités absolues. Dans son adresse, le guide religieux a insisté sur les préceptes de l’islam qui doivent guider chaque fidèle. Lui espère que les mots prononcés ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd de cette société tourneboulée par la recherche de l’argent facile et la dévalorisation des valeurs qui guident les pas d’un croyant vers le Guide suprême. 

Pour la cérémonie officielle clôturant la 120ème édition du magal de Touba, la résidence Khadim Rassoul, a été trop petite pour accueillir les différentes délégations qui ont fait le déplacement. En tête d’affiche, la délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo. Flanqué d’un parterre de ses homologues, il s’est présenté vers 10h 20 sous une escorte impressionnante du dispositif sécuritaire mis en place. Avant que le khalife général des mourides, Cheikh Sidy Makhtar, n’honore de sa présence un quart d’heure plus tard, la salle était archipleine. Ils seront plusieurs à assister debout à la cérémonie.

«La perte des valeurs est la plus grave des crises»
Devant également la forte représentation diplomatique et des familles religieuses, Cheikh Sidy Makhtar étale son sermon en incitant à faire le bien et bannir les interdits tels que la médisance et la calomnie. «Les pratiques comme la médisance et la calomnie sont aujourd’hui très ancrées chez les gens. Ce type de comportement est récusé par son Prophète Mahomet (Psl), mais aussi par Serigne Touba. De nos jours, on constate que la plupart des gens aiment entendre des calomnies plutôt que le bien. Ils préfèrent les mensonges à ce qui peut nous faire avancer», regrette le petit fils de Serigne Touba dont la déclaration en arabe est lue et traduite par son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre, assis sous ses pieds. Sous le regard attendri des hommes politiques, Serigne Sidy Makhtar estime que ces défauts humains sont la résultante d’une perte des valeurs qui, selon lui, est la plus grave des crises qui secouent l’être humain. Pour rectifier le tir, il invite les parents et les autorités étatiques à se référer aux œuvres de Serigne Touba qui «tout au long de sa vie n’a fait que propager l’œuvre du Tout-Puissant et son Prophète Psl».
A cet effet, le chef de la confrérie mouride prêche pour le renforcement des vertus, de la sagesse et de l’amour envers son prochain. «La société est polluée par les mondanités, les activités ludiques, mais tout cela est accessoire. Il nous faut opérer un retour vers Dieu, et la jeunesse occupe une place capitale dans ce chantier», insiste le khalife. 
A cette frange de la population, le chef religieux exhorte à rompre avec la distraction et le divertissement et se consacrer davantage au travail. A cet effet, il prêche pour les vertus, la sagesse et l’amour envers son prochain tout en encourageant l’insertion de la religion dans les programmes d’éducation. «Un pays ne peut pas se développer sans la promotion de bonnes pratiques islamiques adossées sur une véritable foi en Dieu. Œuvrons ensemble vers cette direction», indique-t-il.

«Il faut bannir la calomnie et la médisance»
Axé sur l’éducation, le discours du khalife des mourides a aussi mentionné la valeur essentielle du travail pour le développement d’un pays. Ainsi, il conseille aux autorités de ne pas gouverner dans le mensonge. «Le travail est un devoir pour tout homme. Il aide à développer un pays. Sans lui, le développement est impossible. Je dis qu’aucun pays ne peut se développer dans le mensonge. La piété et le travail sont les clés d’un développement», soutient-il. Il exhorte l’Etat à insister sur une «bonne politique de l’emploi» en privilégiant l’agriculture. Hier, elles étaient toutes ouïe devant le khalife qui étalait ses vérités.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Envoyé spécial à Touba)

 

Source:http://www.lequotidien.sn/new/index.php/component/k2/item/1128-cloture-du-magal-2014-cheikh-sidy-sermone-tous.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?