Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

05
Mar, Mar
34 Nouveaux Articles

Le tout premier appel annuel de l'OIM sollicite 7,9 milliards de dollars pour faire face aux crises migratoires et tenir la promesse du développement

Le tout premier appel annuel de l'OIM sollicite 7,9 milliards de dollars pour faire face aux crises migratoires et tenir la promesse du développement

Le tout premier appel annuel de l'OIM sollicite 7,9 milliards de dollars pour faire face aux crises migratoires et tenir la promesse du développement

Migrants
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Genève – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé, aujourd’hui, son tout premier Appel annuel mondial pour 2024, de 7,9 milliards de dollars US pour soutenir ses opérations et aider à créer un système qui tienne la promesse de la migration en tant que force pour le bien à travers le monde. 

Dans le cadre de cet appel mondial, l’OIM recherche du financement pour sauver des vies et protéger les migrants, trouver des solutions aux déplacements et faciliter des voies de migration régulières, les principales aspirations du nouveau Plan stratégique mondial de l’OIM pour les cinq prochaines années.  

« La migration irrégulière et forcée atteint des proportions sans précédent et les difficultés auxquelles nous sommes confrontés sont de plus en plus complexes », a déclaré Amy Pope, Directrice générale de l’OIM, lançant l’Appel mondial à Genève. « Le constat que la migration, lorsqu’elle est bien gérée, contribue grandement à la prospérité et au progrès n’est plus à prouver. Nous sommes à un tournant décisif et nous avons conçu cet appel pour aider à tenir cette promesse. Nous pouvons et devons faire mieux. » 

Un financement intégral permettrait à l’OIM d’aider près de 140 millions de personnes, notamment les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et les communautés locales qui les accueillent. Surtout, cela permettrait également d’approfondir le travail de développement de l’OIM, qui aide à prévenir de futurs déplacements. 

L’Appel de l’OIM comprend les demandes suivantes aux partenaires : 

  • 3,4 milliards de dollars US pour sauver des vies et protéger les migrants. 
  • 2,7 milliards de dollars US pour trouver des solutions aux déplacements, en réduisant notamment les risques et les conséquences des changements climatiques. 
  • 1,6 milliard de dollars US pour faciliter des voies de migration régulières. 
  • 163 millions de dollars US en vue de la transformation de l’OIM pour fournir des services de meilleure qualité et plus efficacement. 

« L’accomplissement de cette tâche nécessite davantage d’investissements de la part des gouvernements, du secteur privé, des donateurs individuels et d’autres partenaires », a déclaré Mme Pope. « Ce financement permettra de combler le fossé marqué et croissant entre ce que nous avons et ce dont nous avons besoin pour faire notre travail correctement. C’est pourquoi nous prenons l’initiative de nous adresser pour la première fois à tous les partenaires pour financer cet appel vital. » 

Les voies de migration régulière et les systèmes de protection sont limités. Ils exposent les personnes vulnérables à la violence, à l’exploitation et au danger. Le Projet « Migrants disparus » de l’OIM montre qu’au moins 60 000 personnes ont péri ou disparu lors de dangereux périples ces neuf dernières années. Les conséquences d’une aide sous-financée et fragmentaire ont un coût élevé, non seulement en termes d’argent mais aussi en termes de danger croissant pour les migrants qui s’exposent à la migration irrégulière, au trafic illicite et à la traite des êtres humains.  

Investir dans un financement de qualité, cohérent et flexible permettra de rationnaliser et d’optimiser la réponse de l’OIM aux crises de déplacement. En allouant des ressources à la préparation, l’Organisation réduira effectivement le coût global de la gestion de crise. 

La migration est une pierre angulaire du développement mondial et de la prospérité. Les 281 millions de migrants internationaux génèrent 9,4% du PIB mondial. Une migration bien gérée a le potentiel de faire avancer les résultats en matière de développement, de contribuer à l’adaptation aux changements climatiques, et de promouvoir un avenir plus sûr et plus pacifique, durable, prospère et équitable. L’OIM se concentrera sur les projets de politiques et de programmes soutenant des voies qui renforcent l’adaptation au climat, protègent les droits de l’homme, répondent aux besoins du marché du travail et soutiennent les gouvernements dans leur gestion des migrations, entre autres. 

L’Appel mondial encourage un engagement à long terme pour soutenir la réponse humanitaire pendant et après les crises, ainsi qu’un travail proactif permettant de libérer l’immense potentiel de la migration au profit de la croissance économique et du développement humain.   

***

Pour plus d’informations, veuillez contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

source: https://www.iom.int/fr/news/le-tout-premier-appel-annuel-de-loim-sollicite-79-milliards-de-dollars-pour-faire-face-aux-crises-migratoires-et-tenir-la-promesse-du-developpement