Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Esprit d’entreprise : une Sénégalaise gagne un ticket pour le »Falling Walls » de Berlin

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Marie Thérèse Fatou Sall a été primée pour un projet portant sur des produits cosmétiques à base de produits locaux, notamment le bissap.

Les participants à ce concours étaient des jeunes diplômés âgés de 35 ans au plus. Ils étaient appelés à présenter leurs travaux de recherche, leurs visions, modèles d’affaires ou idées innovatrices devant un jury.

Une des difficultés de l’exercice tient au fait que les exposés devaient se faire en 3 minutes, sur le « modèle ascenseur » désignant la persuasion nécessaire à un jeune entrepreneur désireux de vendre son projet à un promoteur qu’on rencontrerait dans un élévateur et qui doit être convaincu avant d’en sortir.

Dans ses délibérations, le jury a tenu compte du caractère innovant du projet, de l’impact qui en est attendu et de la performance du candidat, selon son président Mouhamadou Mansour Faye, coordonnateur de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS).

Ont également siégé la représentante résidente de la Fondation Naumann au Sénégal, Inger Herbert, Yann Le Beux, catalyste au CTIC de Dakar – un centre d’incubateur de projets TIC – et Joséphine Kane, chargée de programme à l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME). Il y avait aussi l’ingénieur Cheikhou kane, enseignant-chercher à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar.

Le président du jury a salué  »le caractère innovateur » des projets exposés, dans lesquels « les préoccupations d’ordre environnemental et sanitaire sont restées prépondérantes ». Il a félicité « l’ensemble des candidats pour leurs idées, leur audace et leur engagement pour la construction d’un monde meilleur ».

Marie Thérèse Fatou Sall a expliqué que son projet a été inspiré par sa propre expérience de la dépigmentation qu’elle pratiquait avant de s’en repentir. Pour concevoir et lancer ses produits, elle a précisé avoir consulté au préalable des spécialistes.

« Il faut que la jeunesse retrouve une certaine identité et en finisse avec la dépigmentation », a-t-elle dit à des journalistes, en référence à l’appellation de son projet intitulé Ebène ID. Selon la lauréate, le tout n’est pas de condamner les adeptes de la dépigmentation, mais de les sensibiliser en les informant sur les dangers encourus.

La gagnante du « Falling Walls Lab Dakar 2014″ sera récompensée par un voyage à Berlin (Allemagne), où elle participera à la finale d’une compétition similaire, le 8 novembre. Il est prévu que la lauréate sénégalaise y fasse une présentation en anglais, devant un jury composé d’experts et d’universitaires.

La jeune diplômée va aussi participer, le lendemain, date de la chute du mur de Berlin, à la conférence « Falling Walls », référence à une organisation à but non lucratif, basée Allemagne. Celle-ci a pour mission de détecter et de sélectionner de jeunes talents, en vue de promouvoir l’esprit d’entreprise.

source:http://www.gfm.sn/esprit-dentreprise-une-senegalaise-gagne-un-ticket-pour-le-falling-walls-de-berlin/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?