Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mar, Nov
93 Nouveaux Articles

Koromack Faye, Saltigué : « Les Deums brouillent les pistes… Wade a intérêt à partir… »

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbour a définitivement conquis son monde. Guérisseur de renommé, sa science traverse aujourd’hui l’atlantique et sa clientèle compte des milliers. Interrogé par Dakar life, 123dakar.com vous propose une partie de l’entretien.

Beaucoup de personnes ne croient pas à l’existence des « Deums ».Que leur répondez-vous ?
Ceux qui n’y croient pas, ou qui feignent de ne pas y croire sont surement des « Deums », ces êtres très sataniques se réfugient souvent derrière la religion pour fustiger ce que nous faisons car nous, nous avons pour mission de contrecarrer leurs plans démoniaques. 

 

On les reconnait tous. Ils sont bel et bien présents dans la ville et ce sont eux qui se sont attaqués aux élèves des lycées. Ce sont eux qui étaient à l’ origine de cette attaque collective.

Les cérémonies traditionnelles de « KHOY » font désormais peur à cause des prédictions souvent très noires ?
Oui, dans tout ce qu’ils prédisent, il y a une part de vérité qu’il ne faut pas négliger. Les « Khoy » sont une tradition séculaire. Mais actuellement on retrouve beaucoup de Saltigués au Sénégal et, à mon avis, il y a des intrus. Traditionnellement les saltigués sont d’ethnies sérères, mais on en trouve qui se nomment Sow ou Badji. Je me dis qu’il y a un problème à ce niveau. Il faut donc assainir. Avant il n’y avait pas toute cette médiatisation autour des « Khoy ». Cela se faisait la nuit et en huit clos. On faisait des divinations et des prières pour contrecarrer le danger néfaste pour toute la nation. Mais de nos jours les choses ont changé.

Pourquoi on ne vous voit pas dans les rangs des saltigués lors des « khoys » ?
Je préfère m’en démarquer car cette cérémonie est devenue un peu trop politisée à mon gout. Et ce sont des choses qui ne m’intéressent pas. Moi j’officie en toute transparence.

Quelle est votre lecture de la situation nationale et vos prédications pour le Sénégal ?
La situation est très délicate actuellement car tout le monde est avide de pouvoir et veut être élu. Je rappelle à l’ordre les sénégalais et les exhorte à ne pas se disperser. Ils doivent rester concentrés sur l’essentiel. Aux autorités je demande de revoir leurs copies. Au président Wade, je conseillerai de ne pas briguer un autre mandat pour le bien du pays.

Que recommandez-vous aux sénégalais pour éviter le chaos ?
Je demande aux chefs coutumiers et religieux, musulmans ou catholiques de faire des prières. Qu’ils invitent les croyants dans les lieux de culte pour prier afin de maintenir la flamme de la paix dans le pays.

Qui sera selon vous le futur président du Sénégal ?
Je ne vais pas le décliner ici, mais il devra être un homme de paix et de consensus. Il y va de l’intérêt du peuple. Il nous faut un homme très apaisé. Je le répète : Wade doit partir à la fin de son mandat, mais qu’on ne le pousse pas vers la sortie avant l’heure car il a été élu démocratiquement

SOURCE: 123DAKAR

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?