Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le « Populaire » nous en donne un peu plus sur le malaise qui couve au sein du Parti démocratique  Sénégalais (PDS) dont la dernière réunion de l’instance dirigeante n’a pas été des plus calmes. Rappelez-vous un peu de certains comptes- rendus de presse qui parlaient des manières de faire de Wade décriées. Par exemple qu’Ablaye Sow, responsable de Kaffrine, avait dénoncé la naissance de courants imputables au Pape du Sopi, de qui il réclamait d’ailleurs des explications, avant qu’Omzo Sarr ne vienne le rassurer qu’il n’y a pas de courant dans le parti. 

Bref, nous dit ‘’Pop’’ ! Il y a eu des faits comme ça ou comme la dénonciation du parachutage de Toussaint Manga à la tête de l’UJTL. 
Mais loin d’être des épiphénomènes, ces grognements de dents tiennent à autre chose et risquent de s’amplifier. Parce qu’il y a une main noire qui remue le Pds dans tous les sens. Et cette main, c’est bien entendu celle de Wade. Le pater de Rimka semble déterminé à poursuivre au sein du Pds ce qu’il n’a pas réussi à la tête de l’Etat : La dévolution monarchique du pouvoir. Cette fois-ci le pouvoir libéral. Et en bon diable, il commence par remodeler la pâte à la base. Il a «réglé» le problème à l’UJTL, il continue avec la structure des cadres, en attendant d’autres instances. 
Selon toujours le journal, s’agissant de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) dirigée par Abdoul Aziz Diop, le papy qui refuse d’aller à la retraite Politique l’a tout bonnement dissolue pour la remplacer par une Commission nationale des cadres, dirigée par un bureau de 10 personnes. Pour dire qu’il a chassé tous les anciens membres du bureau de la FNCL, ne gardant que Khafor Touré et Ablaye Sow. 
Faut dire que l’info qui était très verrouillée a fait l’effet d’un séisme tellurique. Selon ‘’Pop’’, cela a choqué beaucoup de responsables du parti qui ont manifesté leur désapprobation et  réprobation. Au courant du malaise qui est en train de prendre de l’ampleur, Wade a fait ce qu’il sait le plus faire «Wax waxeet» ou rétropédalage en règle. Malheureusement, chez les libéraux, il peine à convaincre parce que sa fameuse liste est entre certaines mains. Et ce c’est qui  ne fleure pas bon.

source: http://www.dakaractu.com/Malaise-au-PDS-Abdoulaye-Wade-la-cause-profonde-du-meli-melo_a60004.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?