Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Gérer l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) n’est manifestement pas un long fleuve tranquille et ce n’est pas son actuel directeur général qui dira le contraire. Khassoum Wone, qui est accusé d’entretenir un compte bancaire, riche de 2 milliards de francs Cfa à Dubaï et d’avoir «offert» un marché de 250 millions de francs à un de ses amis, dans le cadre de l’audit physique et biométrique de la Fonction publique, s’en offusque, mais a décidé de porter plainte via ses avocats. Seulement, ces affaires qui, selon lui, sont une cabale, lui ont permis de révéler qu’en réalité, ses tiroirs sont remplis de dossiers lourds à milliards, de l’œuvre de «forces obscures» tapies dans l’ombre et qui, à défaut de lui faire «signer» des documents, le «mettent en mal» avec les Sénégalais. 

Le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), Khassoum Wone, invite l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) à venir fouiner chez lui. La nouvelle institution de contrôle des finances publiques, dirigée par Nafi Ngom Ndour, est priée de commencer sa mission par l’ouverture des dossiers lourds à milliards que Khassoum Wone dit avoir hérité de ses prédécesseurs. Même s’il doute de l’implication des anciens directeurs généraux de l’Adie dans ces sulfureuses affaires, à forte odeur de détournement d’argent, il n’en mouille pas moins des «forces obscures» qui ont longtemps entretenu ce «festin» sur le dos du contribuable sénégalais.   
Khassoum Wone qui s’est confié hier au journal Le Quotidien, en marge du lancement de la phase de pré-production de la plateforme TeleDac (Lire ci-dessus), réagissait suite à des accusations de malversations dont il serait l’auteur, en tant que directeur général de l’Adie. Nos confrères du journal EnQuête faisaient état dernièrement «de sources proches des autorités judiciaires (qui) révèlent que des mouvements suspects ont été notés dans un compte de la banque Emirates NBD, selon des documents parcourus par EnQuête et attribués au directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) Khassoum Wone». Mais avant nos confrères de l’EnQuête, d’autres ont soulevé une affaire de «marché de gré à gré» d’une valeur de 250 millions de francs Cfa que M. Wone aurait «offert» à un de ses amis, dans le cadre de l’audit physique et biométrique de la Fonction publique. 
Dès lors, l’homme s’est senti «blessé et accusé à tort». Et il ne fait aucun doute, selon lui, que ce sont des «personnes malintentionnées et des lobbies aux agissements très douteux», qui sont derrière ces informations véhiculées. «J’ai mis un terme à certaines pratiques mafieuses, juste après ma prise de fonction et naturellement cela ne peut pas plaire à tous le monde. A plusieurs reprises aussi, j’ai refusé de signer des documents qu’on me soumettait», indique Wone. En tout état de cause, il a décidé de briser le silence et se dit prêt à collaborer avec l’Ofnac, pour mettre à sa disposition les documents compromettants qu’il a soigneusement gardés jusque-là. Maintenant, pour ce qui est de ses «accusateurs», il a consulté ses avocats, qui ont porté plainte depuis hier pour, dit-il, laver son honneur et garder «intactes» sa probité morale et sa crédibilité.    
A l’endroit de ses «détracteurs»,  Khassoum Wone les invite à plus de «sérénité et à la raison». S’ils sont de l’opposition, dit-il, «ils sont bien dans leur rôle et c’est de bonne guerre». Mais s’il s’agit des gens du régime de Macky Sall, il leur fait remarquer qu’ils sont en train «d’écorner l’image» du chef de l’Etat, qui a fait de la gestion vertueuse et sobre son «sacerdoce» et qu’ils sont même en train de travailler contre lui. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.     

SOURCE: http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/6576-detournement-presume-a-ladie--khassimou-wone-en-appelle-a-lofnac

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?