Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

20
Jeu, Jui
0 Nouveaux Articles

Fraude présumée sur le sucre - Moustapha Tall, une journée passée à nager dans le flou

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Fraude PRESUMEE sur le Sucre - Moustapha Tall, une journée passée à nager dans le flou

L'OBS - Le mystère autour de l’affaire Moustapha Tall reste entier. Hier encore, il n’a pas été entendu par le procureur de la République. Deux versions ont été agitées : le fait qu’il souhaiterait transiger pour une liberté provisoire et la version selon laquelle il attendrait que le maître des poursuites saisisse un juge d’instruction.

Le cas Moustapha Tall reste entier. Le célèbre commerçant qui a été déféré depuis vendredi dernier n’est toujours pas fixé sur son sort. Il a fait l’objet d’un second retour de parquet, hier. Il a passé toute la journée d’hier à la cave du Tribunal de Dakar. 

Des sources avancent que le Directeur général de la société Cinq/Cinq serait d’accord pour transiger sur ce qui lui ferait gagner une liberté même si ce sera à titre provisoire. Cependant, d’autres sources attestent que c’est parce que le dossier va être confié à un juge d’instruction que ce retard est accusé. En fait, le maître des poursuites n’a pas fini de dresser son réquisitoire introductif et de choisir le magistrat-instructeur qui va hériter du dossier pour l’ouverture d’une information. En tout cas, Moustapha Tall et les autres mis en cause, Birane Wade et Abdourahmane Ndiaye, vont encore passer la nuit au Commissariat central.

Moustapha Tall, Birane Wade et Abdourahmane Ndiaye sont poursuivis par l’administration des Douanes pour importation en contrebande de près de 300 tonnes de sucre granulé. C’est suite à une irrégularité probable dans la commercialisation d’une quantité importante de sucre dans le marché sénégalais que les soldats de l’économie ont ouvert une enquête. Tous les chemins menaient à Moustapha Tall et à certains de ses collaborateurs dont Birane Wade et Abdourahmane Ndiaye. En fait, le trio aurait réussi à sortir cette quantité de sucre d’une manière frauduleuse prétendant qu’elle serait commercialisée en Guinée-Bissau. Ce qui n’a jamais été le cas. En plus, Moustapha Tall a fourni de faux documents pour justifier la sortie du sucre. Le Sonac de Gora Mangane et  la Société consignation de transit manutention et transport (Sctmt) de Pape Matar Ndiaye ont été épinglés. Ce qui a installé les personnes morales de ces sociétés dans la procédure. Gora Mangane et Pape Matar Ndiaye sont tenus pour responsables des agissements de leurs entreprises. Ce qui signifie, en d’autres termes, qu’ils sont civilement responsables.

Makhaly Ndiack Ndoye

source: http://www.gfm.sn/actualites/item/12387-fraude-presumee-sur-le-sucre-moustapha-tall-une-journee-passee-a-nager-dans-le-flou.html