Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La France a célébré hier, vendredi 6 juin 2014, le 70ème anniversaire du débarquement de Normandie, sans l’Afrique. Une absence que l’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck, n’a pas manqué de déplorer, au vu du rôle que le continent à jouer pour la libération de l’Hexagone.

 

L’ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck a déploré l’absence de l’Afrique hier, vendredi 6 juin 2014, lors de la commémoration des 70 ans du débarquement de Normandie marquant le début de la libération de la France occupée par l’Allemagne nazie.  Le président de Rewmi (opposition) qui était invité par le maire de Caen (France), ville jumelée avec la ville de Thiès dont il est le maire, a marqué son étonnement sur les ondes de Rfi.  
 
«Ce qui me surprend dans la cérémonie de commémoration, c’est l’absence totale de l’Afrique», a déclaré, Idrissa Seck. Et d’ajouter : «J’ai souvenir, de ce discours du 6 juin 1944 du Général De Gaulle où il disait : «la bataille de France a commencé. Il n’y a plus dans la nation, dans l’empire, dans les armées, qu’une seule et même volonté, une seule et même espérance». «Il soulignait bien, martèle le maire de Thiès, le rôle essentiel que l’empire, essentiellement l’Afrique, avait joué dans ses événements». 
 
«Et je constate simplement que l’Afrique n’est pas représentée à cette cérémonie. Ni à l’échelle de l’Union africaine, ni à l’échelle des pays qui ont pourtant fourni un effort considérable», déplore-t-il.  Idrissa Seck ne s’arrêtera pas là. Il s’est dit convaincu que «s’il n’y avait pas eu l’Algérie, le Maroc, Dakar (Sénégal), le Tchad, peut-être que Vichy aurait pu rendre la tâche du Général De Gaulle beaucoup plus compliquée». 
 
A noter qu’il y avait 19 Chefs d’Etat lors de la commémoration des 70 ans du débarquement sur les côtes normandes. Parmi eux, on peut citer Barack Obama (président des Etats-Unis), Vladimir Poutine (président de la Russie), Elisabeth II, Petro Porochenko (nouveau président Ukrainien) et même Angel Merkel (Chancelière allemande). Mais un grand absent, c’était curieusement l’Afrique. 
SOURCE : http://www.sudonline.sn/idrissa-seck-deplore-l-absence-de-l-afrique_a_19286.html

 

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?