Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le futur maire de Saint-Louis n'est pas sorti de l'ombre, au décompte provisoire des premiers résultats qui sont sortis des urnes hier, dimanche 29 juin 2014. Les premières tendances placent dans un mouchoir de poche le candidat libéral Ameth Fall Braya, Mansour Faye de Bennoo Bokk Yaakaar et le maire sortant Cheikh Bamba Dièye. Au final, les suffragants Ndar Ndar sont allés au lit sans connaître le nom de leur prochain premier magistrat.

 

Le bras de fer pour le fauteuil de maire de Saint-Louis dont on annonçait l’issue incertaine a tenu toutes ses promesses hier, dimanche 29 juin 2014. Plusieurs heures après la fermeture des bureaux de vote et le dépouillement provisoire des premiers résultats, aucun électeur ndar ndar ne connaissait encore le nom de son prochain maire. Les premières tendances de résultats confirmaient le duel serré que se livraient le candidat libéral d’ « And Dekal Ndar ak Sopi » Ameth Fall Braya, Mansour Faye de Bennoo Bokk Yaakaar et le maire sortant Cheikh Bamba Dièye. 
 
Se tenant dans un véritable mouchoir de poche, ces trois candidats à la mairie de Saint-Louis dictaient leur loi sans partage aux autres candidats. Alioune Badara Cissé, l’ancien ministre des Affaires étrangères, était complètement dépassé avec des scores quasiment invisibles.
 
La divine surprise venait d’Ameth Fall Braya qui gagnait haut la main son fief de Guet Ndar (grenier électoral) avec les centres d’Ablaye Mbengue Khaly et de Cheikh Touré. L’ancien Pca du Cosec récidivait à Goxu Mbathie, à Sor Diagne et au centre de l’Hydrobase avant de réussir la prouesse de décrocher le plus grand centre de vote de Saint-Louis. L’école Rawane Ngom (centre témoin de 8 764 électeurs) tombait dans l’escarcelle du candidat libéral qui y gagnait 11 bureaux sur 12, au nez et à la
barbe des deux députés de Ndar et de Bby, le Dr Amadou Dia et Aminata Guèye.

Mansour Faye de la coalition présidentielle raflait lui les bureaux du centre Macodou Ndiaye, dans son fief de Ndiolofène, de Sor Daga, de Soukeyna Konaré, de Bango et de Ngallèle, voire de Charles Le gros Diallo, un grand centre de vote à Pikine. 
 
Refusant de se laisser distancer dans cette ruée vers son fauteuil de maire, Cheikh Bamba Dièye sonnait la résistance dans son fief de Santhiaba où sa coalition « And liguey Sunu deuk » était légèrement en tête des votes. Au centre Emile Sarr, le maire sortant dominait  avec un score de 279 voix contre 251 pour la coalition « And Défar Ndar Ak Sopi » dirigée par Ameth Fall Braya. Dans d’autres centres de vote toutefois, le scrutin donnait des résultats très serrés entre ces trois protagonistes. Tard dans la nuit, Saint-Louis était encore dans l’expectative, sans nulle idée de l’identité de son futur premier magistrat.

 

SOURCE:http://www.sudonline.sn/saint-louis-cherche-encore-son-maire_a_19721.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?