Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Devant la Crei, hier, Karim Wade a indiqué au président Henri Grégoire Diop que ce procès n’est rien d’autre qu’une façon de l’empêcher de faire face à Macky. Pour lui,  selon ses avocats, sa candidature en 2017 «hante le sommeil» du Président Sall.

Après avoir qualifié son procès d’une «affaire montée de toute pièce», devant la Cour, hier, Karim Wade a réaffirmé qu’il est un «prisonnier Politique pris en otage pendant seize longs mois, privé de liberté et soumis à une procédure où ses droits sont constamment violés». Ce sont là quelques extraits des déclarations de l’ancien ministre rapportées par ses conseils. 

Dans un communiqué, le pool d’avocats du fils de l’ex-Président Abdoulaye Wade indique que leur client  était interrogé sur des biens et un patrimoine qui lui ont été attribués pour «manipuler l’opinion publique et justifier une liquidation Politique».

Justifiant son patrimoine, Karim Wade a renvoyé le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) aux «cas» de Macky Sall et de son ex-Premier ministre Mimi Touré. Il dit, rapporte-t-on dans le communiqué : «Puisque Macky Sall, dans sa déclaration de patrimoine de 8 milliards s’est limité à dire qu’il avait bénéficié des largesses de Abdoulaye Wade. Et Aminata Touré a bénéficié des dons de voitures pour justifier l’origine licite de son patrimoine. Il peut s’en limiter là pour justifier à son tour toute sa fortune.» Pour sa défense donc, tout cela démontre le caractère «grotesque et fantaisiste» des accusations contre Karim Wade qui, lui-même, «pense avoir été d’ailleurs blanchi par la Justice française».
Me El hadji Amadou Sall et Cie soutiennent que l’ancien ministre s’est pourtant «consacré au développement de son pays, le Sénégal, notamment dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie, de la coopération internationale et la recherche de financement pour améliorer le sort des populations sénégalaises».
Le collectif des avocats de M. Wade estime, en conséquence, que le pouvoir cherche à condamner leur client afin de l’empêcher de se présenter à la prochaine élection présidentielle. Wade-fils, à son tour, indique : «Ma candidature hante le sommeil du Président Macky Sall.» Il s’est «étonné» d’ailleurs que les avocats de l’Etat tiennent une conférence de presse sur «(sa) probable candidature».
Karim Wade regrette, selon ses avocats, «pour tous ses prétendus complices innocents qui n’ont rien fait, qui n’ont jamais bénéficié d’un moindre marché de l’Etat» et qui ne sont, à ses yeux, que des «victimes collatérales de cette machination, de ce complot dont l’objectif unique est de le détruire politiquement.»

Stagiaire

SOURCE:http://www.lequotidien.sn/index.php/Politique/item/34637-karim-wade-au-pr%C3%A9sident-de-la-crei-ma-candidature-en-2017-hante-le-sommeil-de-macky

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?