Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Parquet spécial a brandi hier devant le «directeur général» de Abs, un document attestant une transaction financière entre sa société et Ahs. Ce que les avocats de Karim Wade trouvent inacceptable.

«La société Airport bus services (Abs) avait-elle des liens avec Aviation handling services (Ahs) ?» De retour à la barre après une dispense de 48 h pour raison de santé, le prévenu Alioune Samba Diassé a répondu par la négative. Et le substitut du Procureur spécial rebondit en affirmant le contraire. Antoine Diome brandit un relevé de compte bancaire. 

«Ce document montre que Ahs Bénin a effectué un virement pour Abs à partir des comptes de Monaco», montre-t-il. Le Parquet spécial transmet des copies au prévenu, à la partie civile et à la cour. La pièce a été interceptée par l’avocat de Alioune Samba Diassé. «Nous n’allons pas répondre», a dit Me Ousmane Sèye au procureur. Il retourne le document en question à son émetteur. Cette attitude de Me Sèye a poussé le Procureur spécial Alioune Ndao à sortir de son silence. «Je croyais que ce problème était réglé la dernière fois (mardi), mais je vois que la défense persiste. Nous connaissons tous que le principe est de communiquer toute nouvelle pièce à toutes les parties, ce que nous venons de faire. Pourquoi revenons-nous ici pour encore le nier ? Depuis le début du procès, la défense a passé tout son temps à produire de nouveaux documents que nous ne voyons pas», argue-t-il.

Me Sèye revient à la charge pour répéter qu’on ne doit pas «discuter de pièces qui ne figurent pas dans le dossier, qui n’étaient discutées ni à l’enquête préliminaire ni à l’instruction». Sinon, le substitut du procureur ressemblerait à «un magicien qui, à chaque fois que de besoin, sort de sa manche de nouveaux documents», selon l’avocat de Karim Wade, Me Seydou Diagne. Parado­xa­lement, ce dernier a intimé l’ordre à l’huissier de récupérer la pièce initialement rejetée auprès du Parquet pour la remettre à la défense. Finalement, chaque partie a reçu sa copie. Toutefois, le Parquet n’a pas eu le temps de révéler le montant de la transaction.

Une coupure de courant «suspend» l’audience
Avant le dénouement, Me El hadji Diouf a saisi l’occasion de la polémique pour répondre à Me Baboucar Cissé. Ce dernier avait soutenu que le député avait fait quatre fois le concours d’entrée au barreau. «C’est faux !», s’écrie-t-il. Par ailleurs, le présumé complice de Karim Wade a catégoriquement nié l’existence d’un compte bancaire au nom de sa société Abs, à la banque Julius Bar de Monaco. Soudain, une coupure de courant assombrit la salle. L’audien­ce a été immédiatement suspendue. Les lampes ont été rallumées quelques minutes plus tard.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/7303-proces-karim-liens-supposes-entre-abs-et-ahs--le-parquet-debarque-diasse-a-monaco

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?