Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les attaques et contre attaques de différents partis de Bennoo Bokk Yakaar (BBY) sont-elles derrière nous ? Tout porte à le croire. Du moins, si l’on se fie au Secrétaire général du Parti Socialiste (PS) Ousmane Tanor Dieng sur les ondes de la RFM.

Selon Ousmane Tanor Dieng les attaques entre les partis au sein de BBY sont dues à l’absence d’un cadre de concertation devant permettre à chaque parti de connaitre les ambitions et les positions de tel ou de tel parti sur telles ou telles questions afin que chacun respecte l’indépendance de l’autre parti. «D’ailleurs avant la réunion, il y avait beaucoup de craintes. Beaucoup pensaient à l’éclatement de BBY. Macky Sall a lui-même reconnu sa part de tort de ce manque de concertation et la part de tort des autres partis membres de BBY », fait-il savoir. 

C’est pourquoi, il qualifie «d’historique», la rencontre qu’avait lieu, hier entre le président de la République, chef de la coalition BBY, et Secrétaire général de l’APR, -au pouvoir - et les autres partis membres de la coalition. Une rencontre qui a été sanctionné par l’adoption d’un cadre de concertation.

Il estime par ailleurs que « c’est normal» qu’il ait des choses à redire sur l’action d’un ministre mais il reconnait dans la foulée que «certaines attaques sont injustifiées». Il fait allusion aux attaques sur Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education Nationale.

source: Ferloo
 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?