Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

17
Mer, Avr
0 Nouveaux Articles

Sénégal - Malgré la sortie de la première dame : Les jeunes marabouts disent maintenir leur plainte

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

pouvoir du vaginLa première dame Marième Faye Sall aura fort à faire face au Mouvement Jeune Marabout Citoyen(MJMC)  qui malgré la sortie de la première dame qui indiquait « s’en remettre à dieu » face aux attaques dont elle est victime, a « fustigé cette sortie malheureuse de la présidente de la Fondation «Servir le Sénégal » en ces termes : «  Sur la RTS, Marième Faye a proféré des menaces contre le président Serigne Assane M'backé. Par la signature de cet accord de financement d'un Daara moderne, la Fondation «Servir le Sénégal » vient de confirmer les faits relatés dans la dénonciation déposée au bureau du Procureur spécial de la CREI. Le MJMC croit que cette plainte ne pourrait dormir dans les tiroirs jusqu’à la fin des temps » dira Serigne Djily Ganar M'backé, porte-parole du Mouvement.  

 

Par ailleurs, a-t-il ajouté, « si l'argent est licite comme l'affirment les administrateurs de la Fondation, pourquoi ils n'ont pas songé  à aider nos Daara traditionnels qui forment des milliers d'enfants avec des moyens très limités ? Parmi eux, nous pouvons  citer les  nombreux Daara de Touba, de Tivaouane, de Thiénaba, de Medina Baay, de Diourbel, de Fouta et de la Casamance… Bref tous les Daara qui existent dans les foyers religieux au Sénégal. » 
Toujours est-il, précise le porte-parole, « nous vouons du respect en la personne de la Première Dame du Sénégal. Notre lutte pour la transparence et la citoyenneté reste imperturbable et ne souffre d'aucune ambiguïté » 
Le MJMC interpelle donc pour finir toute organisation éprise de justice, d'équité et d'éthique de ne ménager aucun effort pour que cette affaire soit tirée au clair et que la vérité jaillisse pour de bon. 

 

 

 

source:http://www.dakaractu.com/Malgre-la-sortie-de-la-premiere-dame-Les-jeunes-marabouts-disent-maintenir-leur-plainte_a78102.html