Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Moins de quatre vingt-heures après la sortie de Me Abdoulaye Wade déclinant l’invite de Macky Sall, pour assister à la cérémonie d’ouverture du 15ème Sommet de la Francophonie, le camp au pouvoir n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur le patron du Pds et non moins ancien chef de l’Etat. Dans le sillage de l’Apr (voir par ailleurs), la coalition Bennoo Bokk Yaakaar s’est offusquée de la réaction dite « malheureuse » de Maitre Abdoulaye Wade et bien « loin de la posture républicaine attendue d’un ancien Chef d’Etat, de surcroit d’un pays de démocratie».  

 

La sortie de l’ancien président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, qui a craché sur l’invitation de son successeur Macky Sall, afin d’assister à la cérémonie d’ouverture du 15ème Sommet de la Francophonie devant regrouper du 29 au 30 novembre, à Dakar, plus d’une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement du monde, a bien fini de déclencher  la levée générale de boucliers, surtout du côté de la majorité présidentielle. Dans une déclaration en date d’hier, jeudi 20 novembre, la Conférence des leaders de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar s’est vivement offusquée de l’attitude de Me Wade.

 

 
 
 Selon le texte, la coalition présidentielle « s’offusque de la réaction malheureuse de Maitre Abdoulaye Wade, loin de la posture républicaine attendue d’un ancien Chef d’Etat, de surcroit d’un pays de démocratie ». Dans la foulée, elle a tenu à exprimer « son étonnement et sa grande déception face à cette réaction exclusivement partisane et familiale, voire paternelle, qui n’honore pas son auteur ». 
 
Pour les membres de la majorité présidentielle, une telle posture est en fait en total décalage avec « le geste républicain du Président Macky Sall » qui a adressé une invitation à son prédécesseur Maitre Abdoulaye Wade, à l’occasion de la cérémonie solennelle d’ouverture du XV° Sommet de la Francophonie. Dans la foulée, les leaders de la coalition majoritaire ont félicité « chaleureusement »  Macky Sall,  «pour cette belle perpétuation de nos traditions démocratiques et nos convictions républicaines ».
 
 Se prononçant par ailleurs sur le meeting du Pds, les leaders de Bby ont invité les pouvoirs publics « à prendre toutes les dispositions légales et réglementaires pour l’encadrement de la manifestation dans  la préservation de la paix civile, le respect des personnes et des biens, selon les termes mêmes de l’autorisation accordée ». Non sans manquer de prendre à témoin l’opinion nationale et l’opinion internationale, contre tout acte des organisateurs n’entrant pas dans le cadre des lois et règlements en vigueur.
 
«ME WADE, PLUS PREOCCUPE DU SORT DE SON FILS, QUE...»
 
Le secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr) n’est pas, lui non plus, resté indifférent face à ce refus de l’ancien Président Wade d’assister à l’ouverture du prochain sommet de la Francophonie. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, hier, le parti au pouvoir qui dit «prendre acte de ce refus», a relevé que «Me Abdoulaye Wade s’est plus préoccupé du sort de son fils que d’adopter sa posture d’ancien Président de la République du Sénégal soucieux des intérêts supérieurs de notre pays». 
 
En guise de preuve, les « Apéristes » soulignent qu’en «se prononçant sur une affaire pendante devant la Justice, se voulant Juge et Partie, Me Abdoulaye Wade confirme, de manière on ne peut plus limpide, que la dévolution dynastique du pouvoir était bien l’axe de son programme Politique durant ses dernières années de règne ». Qui plus est, disent-ils, «en décidant d’oublier que des milliers de jeunes, fils de braves Sénégalais, parfois au prix d’innombrables sacrifices, l’avaient accompagné dans sa marche, puis dans la conquête du pouvoir, Me Wade est à la limite de la fixation obsessionnelle. Autrement dit, c’est exclusivement, au nom et pour son fils, comme dans les vieilles sagas et épopées monarchiques, que Wade s’active et mobilise». 
 
Toutefois, les membres de l’Apr ont tenu à préciser que «les Forces patriotiques, démocratiques et républicaines qui se sont toujours battues pour que soit sauf l’honneur de la République et de l’Etat de Droit, veilleront à ce que les libertés publiques soient garanties et que la stabilité de notre pays, le maintien de la cohésion de notre nation et la sécurité des biens et des personnes, soient assurés ».       
 
« ME WADE N’A QU’A RENONCER AUX PRIVILEGES D’ANCIEN CHEF D’ETAT »
 
La Génération sentinelle pour la République (mouvance présidentielle), a fustigé le refus de Me Wade de participer au sommet de la Francophonie et n’a pas raté de rappeler des souvenirs aux organisateurs du meeting de ce vendredi 21 novembre. C’était hier, jeudi, à l’occasion de la conférence de presse qu’elle a tenue au siège du M23.
 
L’attitude de l’ancien Président Me Wade déclinant l’invitation de l’actuel Président Macky Sall n’a pas été du goût de la Génération sentinelle de la République. Profitant de la tribune presse à laquelle elle a convié le Mouvement M23 et certains jeunes représentants de partis politiques, le mouvement (proche du pouvoir) a appelé Me Wade à aller jusqu’au bout de sa logique. Selon Ousmane Ndiaye, le coordonnateur, “ Me Wade a été invité  au Sommet de la Francophonie non pas en tant  que père mais en sa qualité d’ancien chef d’Etat. S’il refuse d’assumer cette fonction, il n’a qu’à renoncer aux privilèges parce que son salaire a été augmenté”. 
 
Revenant sur le meeting de ce vendredi 21 novembre, les camarades d’Ousmane Ndiaye ont relevé le revers de l’histoire. A leurs yeux, “ hier, forces mortes, aujourdhui ces forces (Fpdr) deviennent vives en voulant salir la place de l’Obélisque”. Et d’affirmer: “Ces forces ne doivent jamais oublier qu’elles ont publiquement versé du sang là où elles manifestent. Nous leur demandons d’observer une minute de silence en présentant des excuses au peuple”. 
 
Venu représenter le collectif des victimes des manifestations pré-électorales en 2012, Mouhamadou Barro par ailleurs coordonnateur du M23 de Mbour n’a pas manqué de “vilipender” les Libéraux. “Ils ont commis des crimes , confisqué des libertés. Nous en avons des preuves matérielles. Beaucoup d’anciens ministres continuent de se pavaner dans les rues de Dakar sans être inquiétés”. C’est pour cette raison que Mouhamadou Barro a demandé, à l’occasion, que justice soit rendue aux victimes des violences pré-électorales.
 
«UN REEL MANQUE DE CONSIDERATION POUR LE SENEGAL», DIXIT MACKY 2012
 
La coalition Macky 2012 n’a pas elle non plus oublié de mettre son grain dans cette levée de boucliers contre Me Wade. Pour la coalition qui a porté la candidature de Macky Sall au premier tour de la présidentielle de 2012, « les  arguments invoqués par Me Wade qui sont d’ordres personnels et familiaux, témoignent d’un réel manque de considération vis-à-vis de peuple sénégalais et de ses hôtes ». Or, affirme-t-elle, « ce peuple sénégalais, a toujours accompagné ses  multiples sollicitations, comme le confirme la disponibilité qu’il lui a  toujours manifesté tout au long de son parcours Politique ». Pour autant, elle a vivement déploré « cette  attitude aux antipodes de nos valeurs et  coutumes au pays de la Téranga ». Tout en  appréciant hautement « la posture républicaine  du gouvernement et de l’autorité  en respectant les  droits et libertés tels que indiqués dans notre constitution, notamment par l’autorisation accordée au Pds dès que la nature de leur activité a clairement été indiquée ».
 
Dans la mouvance, la coalition Macky 2012 a tenu à rappeler à l’Etat « sa mission régalienne d’assurer la protection et la sécurité des personnes et  des biens», tout en l’exhortant «à veiller scrupuleusement  à la sauvegarde de l’intérêt public, de sa quiétude, de sa sécurité, et à ne tolérer aucune manifestation ou incitation de nature à semer le désordre et des troubles à l’ordre public».      
 
source:http://www.sudonline.sn/bennoo-tacle-wade_a_21753.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?