Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Suite à l’agression dont il a fait l’objet avant-hier, mercredi 14 janvier,  considérant que ses droits à la défense sont bafoués depuis plus de trois ans, et craignant aussi pour sa sécurité, Karim Wade entame une grève de la faim, depuis le soir de mercredi. Une diète forcée qui ne s’arrêtera  tant qu’il ne sera pas rétabli dans ses droits. L’ancien ministre d’Etat l’a fait savoir hier, jeudi 15 janvier, devant la barre, tout en tenant pour responsables le président de la Crei, Henri Grégoire Diop, et le président de la République, Macky Sall.  

 

«J’ai entamé une grève de la faim depuis hier soir, que j’entends poursuivre tant que mes droits ne sont pas rétablis», a déclaré Karim Meissa Wade hier, jeudi 15 janvier, à la barre de la Crei. Invité par le président de la Cour à venir poser des questions au témoin, Mathieu Bessang, ancien directeur de l’aviation civile, Karim Wade a rappelé à la Cour qu’il ne comptait pas poser de questions tant que ses conseils ne sont pas dans la salle. Qui plus est, il a fait part de sa grève de la faim qu’il a entamée depuis le mercredi 14 janvier. 

 

 
 
Sur les raisons de la diète forcée, ‘’Wade fils’’ a estimé que «depuis plus de 3 ans, mes droits sont violés ainsi que les droits d’autres personnes». Mieux, il a expliqué à la Cour que sa sécurité est menacée et que «ce qui se passe dans cette Cour est extrêmement grave». Il en outre fait état de l’incident de la veille, à savoir l’agression dont il a été victime à l’intérieur du box des accusés. 
 
S’adressant au juge Henry Grégoire Diop, Karim Wade a déclaré : «je vous tiens responsable de tout ce qui m’arrivera, vous et Macky Sall». L’ancien ministre d’Etat a dans la même veine demandé au juge s’il est à mesure d’assumer tout ce qui lui arrivera. Ce que Henry Grégoire Diop a répondu par l’affirmatif, tout en lui rappelant qu’il n’a jamais fait sortir ses avocats, mais plutôt un de ses avocats.
 
A noter par ailleurs que Karim Wade a tenu à demander pardon à Serigne Touba pour ce qui risque de lui arriver avec cette grève de la faim, mais aussi à ses parents et proches. Certains de ses proches ont fondu en larmes, suite à ses propos. D’ailleurs, d’autres parmi ceux-ci ont préféré sortir de la salle.  

SOURCE: http://www.sudonline.sn/karim-entame-une-diete-forcee_a_22625.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?