Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Sam, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Quand Pape Samba Mboup, un des bras droits de l’ancien Président estime que la dernière sortie de Abdoulaye Wade est regrettable, Farba Senghor, chargé de la propagande du Pds, lui, dit se retrouver dans le propos wadiens, mais appelle les proches du chef de l’Etat, les chefs religieux à raisonner Macky Sall, afin d’éviter que l’irréparable se produise.

L’ancien ministre-chef de cabinet du Président Abdoulaye Wade a sa petite idée sur la dernière sortie de son mentor, qui s’est violemment pris, ce mardi, au Président Macky Sall. «C’est une sortie quand même regrettable, qui est dictée par une affection paternelle», apprécie Pape Samba Mboup, joint hier par téléphone par le journal Le Quotidien. Mboup ferra ensuite remarquer : «Vous n’oubliez pas que Abdoulaye Wade a enduré beaucoup de souffrances, de frustrations. On l’a traité de voleur de table, on l’a accusé de détourneur de deniers publics. On a mis son fils en prison sans jamais apporter les preuves de ce qu’on lui reproche». Et de poursuivre en indiquant : «Toutes ces choses font qu’il fait son "fippu"comme il l’a déclaré». 
Cependant, Mboup à l’image de son mentor n’est pas opposé à un dialogue. Il rappelle à ce propos : «Abdoulaye Wade a déjà annoncé la couleur. Il a dit qu’il est ouvert au dialogue». D’où l’invite de l’ancien ministre-chef de cabinet du Président Wade faite au pouvoir : «C’est à eux de faire un effort, d’accepter la main tendue du Président Wade et, ça c’est pour le bien du pays. La stabilité du Sénégal a son coût». 

«Si on ne fait pas attention, on va vers une catastrophe généralisée»
Le chargé de la Propagande du Pds est en phase avec Me Abdoulaye Wade. Appréciant la déclaration incendiaire de son leader, Farba Senghor estime que «c’est une alerte maximale qui intrerpelle tous les Sénégalais, notamment les chefs religieux, les proches de Macky Sall. Cela préfigure d’une situation explosive qui concerne tout le monde». Et Senghor de prévenir : «Si on ne fait pas attention, on va vers une catastrophe généralisée.» Alors, à ses yeux, il faut que «les théoriciens de la paix, de la stabilité Politique n’ont qu’à raisonner Macky Sall parce que Wade dispose d’une puissance de combat incomparable, qui est la mobilisation du Peuple, quand on sait que Compaoré, militaire et ami des puissances internationales n’a pu résister à son Peuple en moins de 72 H. En conséquence, si les faiseurs de paix n’interpellent pas Macky Sall, il est clair que Abdoulaye Wade pourrait aller aussi loin que possible. Abdoulaye Wade a les moyens de ses ambitions et, ils ne doivent pas le sous-estimer !».
«Ce qui est important avec cette déclaration, (c’est qu’) on peut mesurer à quel niveau se situe Abdoulaye Wade. "Dafa sës te ku sës di nga weequ" (Il est acculé. Et celui qui est acculé). Wade, personne ne peut lui reprocher de se battre pour son fils», défend Farba Senghor.  
Au regard de M. Senghor, «quand quelqu’un est à bout, il use de tous les moyens dont il dispose pour combattre l’arbitraire et l’injustice». «Ici, Abdoulaye Wade estime que la Crei est illégale et n’existe nulle part et que Macky Sall veut détruire Karim Wade, qui est son fils, un membre du premier parti du Sénégal et un Sénégalais à part entière pour régler des comptes politiques», explique l’ancien ministre des Transports et de l’Agriculture. 
Farba Senghor demeure convaincu que «Abdoulaye Wade ira très loin dans son "fippu", sa résistance à l’oppression qu’il subit de la part du pouvoir», renseigne le chargé de la propagande du Pds. Et celui, qui «ne veut pas que le Sénégal se retrouve dans la même situation que les autres pays africains» de plaider encore : «Pour éviter l’irréparable, il faut que les chefs religieux et les Sénégalais de bonne volonté réagissent pour trouver une solution entre Macky Sall et Abdoulaye Wade», suggère enfin M. Senghor. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

source: http://www.lequotidien.sn/new/index.php/Politique/condamnation-des-propos-offensants-de-l-ex-chef-de-l-etat-wade-sur-le-bucher.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?