Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Une riposte se prépare dans les rangs des douze membres de l’Alliance des forces de progrès (Afp) exclus le vendredi dernier par le Comité ad hoc de ladite formation. Les exclus qui considèrent la mesure «arbitraire» vont se retrouver dans les prochaines heures pour réfléchir sur la conduite à tenir. La perspective judiciaire n’est pas à exclure, selon des sources proches du dossier.  

 

Le groupe des exclus du Comité Ad Hoc de l’Alliance des forces de progrès (Afp) va se retrouver dans les prochaines heures pour échanger sur la conduite à tenir. Une première rencontre depuis la décision de leur exclusion  de l’Afp. Selon des sources proches du groupe des exclus, la mesure disciplinaire prise par le Comité ad hoc du parti est jugée « illégale et arbitraire ». Le groupe des 12 membres de l’Alliance des forces du progrès exclus le  week-end dernier envisagerait, toujours selon nos sources, de réfléchir sur les voies et moyens d’établir les concernés dans leur droit. Puisque jusqu’à preuve du contraire ils se considèrent militants et responsables de l’Afp. La perspective judiciaire n’est pas à exclure, selon nos informateurs.  

 

 
 
Pour rappel, l’Afp est secouée par une crise depuis la décision, de son Secrétaire général Moustapha Niasse, de ne pas présenter un candidat à la présidentielle de 2017 face à Macky Sall. Une décision qui n’a pas emporté l’adhésion de certains responsables du parti. El Hadji Malick Gackou, N°2 de l’AFP, est le porte-étendard du groupe des contestataires qui estiment que l’Afp doit avoir un candidat à la présidentielle de 2017.
 
Mais le comité ad hoc du jeudi 12 mars dernier a pris la décision de leur exclusion rendue publique vendredi dernier.  El Hadj Malick Gackou, le N°2 du parti, et 11 autres membres sont ainsi exclus des rangs de l’Afp pour «forfaits inqualifiables au détriment du parti, de ses idéaux et de ses responsables» en application des « articles 22 et 31 du Règlement intérieur du parti ».  Les autres membres exclus sont : Malick Guèye, Mamadou Goumbala, Bérouba Guissé, Séga Sy, Mady Kanté, Pape Massar Diop, Babacar Fall, Mame Diarra Cissé, Babacar Ndaw, Saliou Sonar Diouf et Landing Goudiaby.
 
Source: http://www.sudonline.sn/malick-gackou-et-cie--preparent-la-riposte_a_23594.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?