Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les avocats de Hissein Habré restent constants dans leur position. Ils ont encore dénoncé à travers un communiqué les «nombreuses violations des principes d’organisation judiciaire et des règles fondamentales de la procédure pénale.» Ceci après l’annonce de la date (20 juillet) de l’ouverture du procès de leur client par les Chambres africaines extraordinaires.

La défense qui continue de crier à l’injustice a également dénoncé ce qu’elle appelle le «positionnement de Idriss Déby comme bailleur principal de ce procès et le positionnement partial, hostile et affiché des autorités politiques sénégalaises.» 
Les robes noires ont aussi fustigé l’attitude des juges d’instruction qui selon elles, «se sont contentés d’exécuter une feuille de route négociée avec le régime Deby et l’Ong Hrw sur le choix des témoins, des experts et des prétendues victimes pour dresser un tableau exclusivement à charge.»
Un procès qui se révèle ainsi aux yeux des avocats comme une  «mascarade de justice où la chaîne des responsabilités de l’ensemble des acteurs de l’histoire du Tchad a été résolument ignorée pour asseoir une condamnation décidée d’avance», lit-on dans le document. 
Devant cette juridiction que les conseillers de Habré jugent illégale, la défense estime qu’une seule personne pointée du doigt depuis le début, sera présentée, et par conséquent, elle sera condamnée. Devant cette situation, note les avocats, le Président Habré qui refuse de comparaître a aussi exprimé son refus de cautionner l’action des autorités sénégalaises qui selon lui, ont trahi la parole donnée en organisant une «procédure inéquitable, aussi nulle qu’illégitime et s’apprêtent à organiser un procès impossible, en violation de tous les Principes généraux du droit qui régissent et irriguent le procès pénal du début à la fin», selon les termes du communiqué.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/hissein-habre-a-propos-de-son-proces-les-autorites-senegalaises-ont-trahi-la-parole-donnee

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?