Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Mai
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Un collectif composé de plus de 200 cadres (G 100) a investi, ce week-end, El Hadj Malick Gackou pour la présidentielle de 2017. Le leader du Grand parti, dopé par cet élan de solidarité, a émis des réserves sur le Plan Sénégal émergent (Pse). « Je suis convaincu que le Pse n’aura pas les effets escomptés. 

 

Parce qu’il ne donne pas aux agriculteurs et aux éleveurs l’occasion de jouer pleinement leur rôle dans la constitution d’un Sénégal émergent », lance-t-il sur Sud Fm. Pour M. Gackou, « le Sénégal a besoin d’une nouvelle Politique économique. Il a besoin d’autre chose que du Pse. Il a besoin de spécialisation, il a besoin de capitaines d’industrie etc ». Pour les raisons du choix porté sur Malick Gackou, Pape Médoune Sow, coordonnateur du collectif s’explique: « On a identifié des profils qui pourraient porter cette candidature. Et le profil qui s’est dessiné avec nos conclusions correspondait à celui de M. Gackou ».

source: Senego

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?