Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

[LE WADISME] GUERRE ENTRE LIBERAUX DE DAGANA : Le film du scandale politico-sexuel ISSUS DU MEME QUARTIER NDEGUEUM A DAGANA : Diombass Diaw et Oumar Sarr sont parents par alliance KHADIJA MBAYE, «L’ACTRICE» DU FILM : « Je suis victime de menaces de mort

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

KHADIJA MBAYE, «L’ACTRICE» DU FILM : « Je suis victime de menaces de mort » 

Chez les libéraux, le jeu ne répond finalement à aucune règle. Tous les moyens sont bons pour déstabiliser un adversaire politique. On ne néglige aucun plan. Même celui de filmer un «frère» de parti après des ébats. Diombass Diaw, cadre à la Senelec, en a fait les frais. Victime de ses ennemis, il a déposé une plainte pour laver son honneur.

Du sexe au cœur du combat politique. Tel pourrait être le titre du film qui occupe l'espace politique depuis quelques jours. Sauf qu'ici, on est loin d'Hollywood. La preuve : mardi prochain, les proches du ministre Omar Sarr feront face au juge du tribunal correctionnel de Dakar. Un procès qui les oppose à leur «frère» de parti, Diombass Diaw. Ce cadre de la Senelec poursuit les proches du ministre de l'Habitat pour injures publiques a son endroit, en plus d'avoir dans les mêmes circonstances de temps et de lieu, détenu et fait circuler par des procédés techniques des images contraires aux bonnes mœurs. Des faits punis par le code pénal en ses articles «293-258 7.62-256-43-59 de la loi 2008-4 du 25/01/08 sur la Cybercriminalité». 


Depuis que l'affaire a éclaté, les observateurs tentent d'expliquer les raisons de cette guerre âpre entre le ministre de l'Habitat, Omar Sarr et de son «frère» de parti, Diombass Diaw, tous natifs de Dagana. À deux jours du procès historique, Walf Grand-Place a tenté d'en savoir plus sur les raisons de cette animosité entre «frères» libéraux et qui a fini de deve nir l'un des scandales politico-sexuels que le Sénégal n'a jamais connus. Pourquoi sont-ils «tombés si bas» ? 

Avril 2010. Diombass Diaw, cadre à la Senelec, par ailleurs conseiller municipal, reçoit des menaces : «Tu n'as qu'à te tenir à carreau sinon, on va détruire ton ménage puisque nous t'avons filmé dans une posture indécente.» Le conseiller municipal de la ville de Dagana refuse de s'exécuter. Et ses «ennemis », déroulent leur plan. La page facebook de son grand-frère, Doudou Bahao Diaw, également ami intime du ministre Oumar Sarr, est piratée. 

«Diombass, pour nous qui le connaissons, est du genre têtu, il a pris le film qu'il a montré à son épouse. Laquelle a fait sa scène naturellement avant de lui promettre son soutien. Et c'est ainsi qu'il a décidé de porter plainte contre ses ennemis politiques. Des autorités ont tenté de l'en dissuader. Mais il a dit niet. C'est quelqu'un qui a un sens excessif de l'honneur. C'est, d'ailleurs, son défaut», raconte un intime de ce descendant du Brack du Walo. 

La scène se déroule dans une auberge de Dakar. Le film est choquant. L'ingénieur en Génie électrique, nu comme un ver, est couché sur un lit. Visiblement fatigué après des ébats, l'homme se repose au moment où sa partenaire est en train de le filmer à son insu. «Laisse ce portable, ce n'est pas prudent», lui suggère néanmoins Diombass, loin de se douter qu'on lui avait tendu un piège. Et une voix de femme qui n'apparaît point sur les images de le rassurer, faisant semblant de téléphoner. «la batterie s'est déchargée», rassure la voix féminine. 

Ce film digne d'Hollywood a fait le tour de beaucoup de boîtes sur face book. «On a fait de sorte que je ne puisse supprimer le film, ils sont forts et dangereux», se plaint un cadre daganois. 

Maintenant que l'affaire a éclaté, le ministre de l'Habitat s'est démarqué. Reste aux membres de son cabinet de s'expliquer devant le tribunal. 

ISSUS DU MEME QUARTIER NDEGUEUM A DAGANA : Diombass Diaw et Oumar Sarr sont parents par alliance 

Ils sont issus du même quartier. Leurs deux frère et sœur ont fondé un foyer, leurs maisons font face. Malgré tout, le ministre Oumar Sarr et son «frère» de parti Diombass Diaw se livrent une guerre sans merci qui les mènera au tribunal. 

Comment les familles Diaw et Sarr, parents par alliance, vont se regarder ? C'est la question qui taraude l'esprit des Daganois. Le ministre de l'Habitat et son ennemi politique Diombass Diaw habitent le même quartier à Dagana. Ils sont tous issus de Ndegueum et leurs deux maisons font face. «Le plus décevant, c'est qu'ils sont des parents par alliance parce que le petit frère de Sarr, Alassane a épousé la petite sœur de Diombass, Yacine Bahao. La politique ne vaut pas le déchirement de deux familles liées depuis leurs aïeux », se désolé un de leurs voi sins, vivant à Dakar. 

D'après les ressortissants du Walo avec qui nous nous sommes entretenus, les valeurs d'aristocratie sont toujours une réalité dans cette contrée. Un Daganois affirme ceci : «C'est une réalité, on n'y peut rien. Les familles Yague, Mbodj,,Diaw, Diack, Diop, Bousso, Thioub ont toujours décidé de l'avenir du Walo. Et bien que la

jeune génération tente de renverser la tendance, les faits demeurent constants. Et quelqu'un comme Diombass ne se mettra jamais derrière un Oumar Sarr. Le premier motif de leur discorde reste le complexe de supériorité nourri par Diombass. » Quant à l'intéressé, i1 s'est contenté de confier au site politicos.sn : «Je ne vais pas baisser les bras. Je vais les combattre. Oumar Sarr et sa bande sont des voyous. Massaly a été en prison pour une histoire plus banale, aujourd'hui la place de ces gens est en prison car ils ne défendent, ni le parti, ni le président de la République.» Mieux, rassure-t-il, «je ne suis pas du tout ébranlé par cette affaire. Je reste très serein et confiant. Je ne vais pas me laisser abattre par un film. Je continue mon combat politique pour Dagana. Je reste fier». 

Aussi, la fronde de Diombass Diaw contre le camp d'Oumar Sarr, patron du Pds à Dagana, aurait été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Le conseiller municipal a affronté au courant de l'année 2009, son maire Oumar Sarr à qui il a demandé de répartir, de «manière équitable», les cartes du Pds dans le cadre du renouvellement de ses instances. Oumar Sarr dit niet. Mais la direction du Pds tranche en faveur de Diombass Diaw. Une décision qui est restée en travers de la gorge du ministre. 

Nos tentatives de joindre le ministre ont été vaines. Un de ses proches nous a fait savoir qu'il n'aimerait pas aborder le sujet. Pour le moment. 

KHADIJA MBAYE, «L’ACTRICE» DU FILM : « Je suis victime de menaces de mort » 

Qu'est-ce qu'on a bien pu promettre à cette jeune dame de Grand Dakar pour qu'elle accepte de coucher avec un homme et de lui voler après des images ? D'après nos sources, Khadija Fatou Mbaye a été piégée. «On lui a promis 5 millions de francs et un billet d'avion pour sortir du Sénégal et elle a accepté de jouer le jeu. Elle a appâté son ami Diombass et l'a filmé», narre un proche du cadre de la Senelec. 

Mère de trois enfants, cette bachelière s'adonne à son business. Célibataire, elle a connu le conseiller municipal de Dagana à Dakar. Après moult tentatives, nous avons enfin obtenu le numéro de téléphone de celle qui 

demeure un mystère. Au bout du fil, une voix assez forte nous répond avec courtoisie. À quelques jours du procès, Elle ne veut pas entendre parler de cette histoire. Néanmoins, elle nous a avoué qu'elle est victime de menaces de mort via sms. «Sur le procès-verbal, elle a soutenu que c'est la bande à Abdoul Aziz Diop qui le menaçait de mort. Khadija a dit aux enquêteurs qu'elle a été induite en erreur. On ne lui a remis que 400.000 francs sur les 5 millions promis», nous a-t-on rapporté. «Elle est la copine à un autre ministre. C'est une femme assez forte qui n'a de foi que pour l'argent», a témoigné un habitué d'un célèbre restaurant, fief de Khadija. 

Ndèye Awa LO 
Source Walf Grand Place

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?