Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
04
Mer, Aoû
0 Nouveaux Articles

COVID-19 | coronavirus
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Au lendemain de l’annonce du Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, d’un appui de 200 millions francs CFA en guise de contribution à la lutte contre la maladie à coronavirus au Sénégal, le ministère de la Santé et de l’Action sociale enregistre 11 nouveaux cas de personnes positives de Covid-19 portant désormais à 19 le nombre de cas de contamination au coronavirus. Ces nouveaux patients ont été en contact avec un émigré sénégalais rentré récemment d’Italie et contrôlé positif mercredi dernier à Dakar. Ce qui installe la ville religieuse de Touba dans une zone rouge. 

C’est désormais tout le centre de santé de Darou Marnane de Touba qui est confiné pour la prise en charge des personnes touchées par le coronavirus. Le ministère de la Santé et de l’Ac tion sociale a annoncé hier, vendredi 13 mars, 11 nouveaux cas confirmés de Covid-19. Le plus lourd bilan enregistré depuis l’apparition de l’épidémie au Sénégal le 02 mars dernier. Ces cas sont des sujets contacts du patient sénégalais, revenu d’Italie et déclaré positif à la date du 11 mars dernier dans la localité de Touba, nous informe le ministère de la Santé et de l’Action sociale, à l’occasion de son traditionnel point de presse.

Le directeur de Cabinet du ministre, Dr Aloyse Waly Diouf, a fait savoir que les 11 cas déclarés sont internés au centre de santé de Darou, site dédié à la prise en charge des cas positifs. Avec les 11 nouveaux cas enregistrés hier, la ville de Touba, située dans la région de Diourbel, totalise 17 cas confirmés sur 21 enregistrés au Sénégal en l’espace de 48 heures depuis la date de l’épidémie. C’est dire que la ville religieuse semble désormais être dans une zone rouge en raison du nombre important ayant été en contact avec l’émigré contrôlé positif.

Selon le ministère, il s’agit de 71 personnes exposées aux risques. Le directeur de cabinet du ministre, Dr Aloyse Waly Diouf, s’est aussi prononcé sur l’Etat de santé du 2ème patient contaminé par la maladie. Il a annoncé que «le premier test de contrôle réalisé sur le patient, hospitalisé au service des maladies infectieuses et tropicales de Fann est revenu négatif. Il s’agit du résident français de 80 ans, vivant en banlieue parisienne et déclaré positif le 03 mars dernier. Un second contrôle est prévu dans les 48 heures».

Non sans indiquer que : «l’Etat de santé des patients hospitalisés à Dakar et à Touba évolue favorablement». Face à la propagation rapide de la maladie au Sénégal, le ministère réitère son appel au calme, à la sérénité et au respect strict des mesures recommandées.

DR ABDOULAYE BOUSSO, DIRECTEUR DU CENTRE DES URGENCES SANITAIRES : «Il est fort possible que nous ayons d’autres cas positifs»

Le Sénégal devient le deuxième pays en Afrique, à avoir plus de cas positifs à la Covid-19. Avec les 11 nouveaux cas de coronavirus confirmés hier, vendredi 13 mars, le Sénégal compte officiellement 19 personnes malades de la Covid 19, sans compter les deux patients déjà guéris. Mais la situation peut se dégrader dans les jours à venir, si l’on en croit les autorités sanitaires. «Il est fort possible que nous ayons d’autres cas positifs», a prévenu Dr Abdoulaye Bousso, directeur du centre des urgences sanitaires au ministère de la Santé, lors d’un point de presse sur la situation de la maladie.

Pour autant, le spécialiste explique qu’il n’y a pas à s’alarmer. «Tant que nous sommes dans les contacts, pour nous, la situation est encore sous contrôle. (…) Ce qui est important pour nous, c’est que tous les nouveaux cas restent dans les contacts individualisés. Nous aurons des craintes si on avait un cas positif qui n’a aucun lien avec le patient qui vient d’Italie», a-t-il précisé. Et de poursuivre que : «les contacts à haut risque sont des personnes qui peuvent développer la maladie».

Autrement dit, les 71 personnes annoncées avant-hier peuvent toutes développer la maladie. À noter qu’à ce jour, le «Modou Modou» venu d’Italie a contaminé 16 personnes. A ce sujet, le docteur Bousso informe que le ministère a pris «l’option de faire le traitement à Touba même. Et le centre de santé de Darou Marnane a été complètement isolé et, est maintenant réservé à la prise en charge des patients qui sont testés positifs».

TOUBA / CRD SUR LA LUTTE CONTRE L’EPIDEMIE DE CORONAVIRUS : Un hôpital mis en place pour la prise en charge des patients

Le gouverneur de la région de Diourbel Gorgui Mbaye a convoqué hier, vendredi, dans l’après-midi un Comité régional de développement spécial sur l’épidémie à Covid-19 d’autant que onze nouveaux cas ont été testés positifs au niveau de Touba. Des mesures ont été retenues au cours de cette rencontre. Il s’agit, selon Mamadou Dieng, le médecin-chef de région de Diourbel, de la création d’un centre de traitement des personnes contaminées par le Centre des opérations d’urgence, au niveau de la zone de l’héliport de Touba. Selon le médecin, il s’agira d’un hôpital qui va prendre en charge toutes les personnes confirmées et qui va aménager des espaces pour les cas en instance de confirmation. A cela vient s’ajouter la mise en quarantaine des 28 personnes de la famille ayant été en contact avec l’émigré sénégalais vivant en Italie, le premier à avoir été testé au nouveau coronavirus. Il faut rappeler que le Khalife Général des Mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké qui a remis une enveloppe de 200 millions à titre de contribution dans la lutte contre la pandémie du coronavirus a reçu hier, vendredi, Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de la Santé et de l’action sociale.

Denise Zarour MEDANG, Brian M. Précieux et AdamaA NDIAYE

 

source: https://www.sudonline.sn/touba-en-zone-rouge_a_46797.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?