Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
04
Mer, Aoû
0 Nouveaux Articles

Khombole
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

MARCHE AVORTEE DE L’UNION POUR LA DEFENSE DES INTERETS DE KHOMBOLE - Les populations promettent de bloquer le prochain Conseil municipal

L'OBS - L’union pour la défense des intérêts de Khombole avait prévu d’organiser une marche, ce samedi, pour dénoncer la gestion du maire, Babacar Bâ, qui a finalement différé la réunion du Conseil municipal qu’il avait convoquée pour le vote du budget 2014.

Les populations, à travers un collectif, Union pour la défense des intérêts de Khombole, avaient prévu d’organiser une marche de protestation pour dénoncer la gestion du maire, Babacar Bâ. Malheureusement, un manque de coordination de l’activité aboutira à un refus d’autorisation de marche de l’autorité administrative. Toutefois, les populations promettent de revenir à la charge. Le responsable de la communication, Serigne Mor Niang, avoue que le Conseil municipal ne tiendra pas la prochaine session pour le vote du budget de 2014. «Le maire avait décidé de tenir le vote du budget 2014 ce samedi. Finalement, il a décidé de le différer à une autre date. 

Il n’y aura pas de vote de budget 2014 tant qu’il n’aura pas présenté les comptes administratifs et de gestion des années passées. Nous interpellons le gouverneur de la région, le préfet et le commandant de la gendarmerie qu’il n’y aura pas de vote de budget cette année», martèle Serigne Mor Niang. Les manifestants dénoncent la gestion du maire. «Le maire a déclaré avoir dépensé 361 millions FCfa. Le chômage des jeunes et le manque de financement des femmes sont les maux les mieux partagés. Khombole est pris en otage par un groupe de conseillers tristement suspendus au bout des cornes d’un maire rejeté par sa population victime de son renoncement à toute forme d’initiative tendant vers le développement. Lorsqu’un homme concentre entre ses mains tous les privilèges et qu’en face de lui se trouvent des courtisans qui ne croient ni à l’effort ni au travail encore moins au mérite, il en résulte un ordre social fondé sur le parasitisme, le mensonge et la lâcheté. Comme disait l’autre : «Les vertus se perdent dans l’intérêt comme les fleuves dans la mer», souligne-t-il. «Le maire se réfugie à Dakar, laissant derrière lui une commune orpheline, laissée à elle-même et douloureusement affectée par de multiples ennuis résultant des dysfonctionnements constatés dans tous les domaines : le foncier, la jeunesse, le sport, la culture, l’éducation, l’éclairage public, l’assainissement, la santé, les infrastructures, etc.», signale-t-il. Babacar Bâ est maire de Khombole depuis 2001 sous la bannière du Parti démocratique sénégalais (Pds), ensuite de Waar wi de Modou Diagne Fada.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

SOURCE: http://www.gfm.sn/actualites/item/10912-marche-avortee-de-lunion-pour-la-defense-des-interets-de-khombole-les-populations-promettent-de-bloquer-le-prochain-conseil-municipal.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?